Des discussions entre Google et Verizon auraient été engagées afin de permettre au premier de profiter du réseau de téléphonie mobile du second. La firme de Mountain View aurait des ambitions dans la téléphonie aux USA, qu'elle articulerait avec son projet de fibre optique (Google Fibre).

Google se rêve-t-il en opérateur de téléphonie ? À en croire les sources du magazine The Information, la firme de Mountain View a engagé des négociations avec Verizon, l'un des principaux acteurs des télécoms aux États-Unis, pour négocier un accès à son infrastructure de téléphonie mobile. L'entreprise aurait en effet l'ambition de devenir un opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO).

Un opérateur de réseau mobile virtuel est, comme son nom l'indique, une société qui ne dispose pas de ses propres installations ni de fréquences. En fait, dans le cadre d'un accord, elle rémunère un opérateur disposant d'une infrastructure bien établie pour y accéder. Elle peut ainsi vendre des forfaits téléphoniques, tandis que l'opérateur acheminera à sa place les communications de ses clients.

S'il a des ambitions dans la téléphonie mobile, la case MVNO semble incontournable pour agir à court-terme. Google aura accès immédiatement à un réseau constitué, plutôt que de patienter plusieurs années le temps d'ériger des antennes-relais.

Si les discussions aboutissent, contrairement à celles menées auparavant avec Sprint, Google pourrait alors imaginer une formule consistant à rapprocher ses nouvelles activités de MVNO avec ses projets en cours dans le très haut débit fixe. Google est en effet impliqué depuis 2010 dans un projet baptisé Google Fibre consistant à fournir jusqu'à 1 GBit/s aux usagers.

Suite au lancement de son initiative Google Fibre, plus de 1100 villes américaines avaient manifesté de l'intérêt pour le projet de la société californienne. Quatre ans plus tard, trois grandes agglomérations (Austin, Kansas City, Provo) sont impliquées dans ce programme tandis que neuf autres aires urbaines sont sur la liste d'attente. En devenant MVNO, Google lancera-t-il alors une offre composite de type triple play ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés