C'est la dernière ligne droite. Alors que la commission Industrie, Recherche et Énergie (ITRE) du parlement européen a adopté dans son rapport des amendements qui laissent des failles préoccupantes pour le respect de la neutralité du net sur le Vieux Continent, le parlement européen doit encore se réunir en séance plénière le jeudi 3 avril pour examiner le texte en première lecture.

À quelques heures de l'échéance, la Quadrature du Net s'efforce donc de convaincre les parlementaires européens de voter en faveur des amendements déposés par les groupes ALDE (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe), Verts (Groupe des Verts/Alliance libre européenne), GUE (Gauche unitaire européenne) et S&D (Alliance progressiste des socialistes et démocrates).

Mais l'association ne peut pas tout faire toute seule. Elle invite encore une fois les citoyens européens à téléphoner directement à leurs élus via l'application PiPhone pour les convaincre de soutenir la neutralité du net. La Quadrature du Net a mis à disposition un site web dédié, Sauvons Internet, qui revient sur les enjeux et donne par la même occasion conseils et arguments pour peser lors de la conversation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés