Le 10 avril, le service d'achat et de téléchargement sur Deezer disparaîtra. La plateforme de streaming française souhaite se recentrer sur son activité principale, à savoir l'écoute de musique à la demande.

Le streaming, rien que le streaming. Après des années de cohabitation, le téléchargement sur Deezer s'apprête à tirer sa révérence. Le service français d'écoute de musique à la demande compte en effet "se concentrer sur le cœur de son offre", selon les informations du site GL Connection. Les usagers ont désormais jusqu'au 10 avril pour dépenser leurs derniers crédits, avant qu'ils ne soient définitivement perdus.

Contacté, Deezer a confirmé l'arrêt du téléchargement sans toutefois préciser les raisons de ce revirement. La plateforme de streaming avait pourtant défendu l'intérêt d'un service d'achat de musique il y a quelques années, expliquant en particulier que "l'écoute est un déclencheur de l'acte d'achat". Une étude de 2008 conduite par Deezer avait même affirmé que 25 % des utilisateurs de Deezer ont déclaré acheter plus de musique après avoir commencé à utiliser le site.

Des partenariats avaient alors été tissés avec iTunesAmazon MP3 et Starzik. Même le site de musique gratuit Jamendo s'était rapproché de Deezer.

Avec la disparition du téléchargement sur Deezer, qu'adviendra-t-il des fichiers déjà achetés et téléchargés ? Ces derniers ne disparaîtront pas. Ceux ayant déboursé quelques euros pour acquérir des chansons à l'unité ou des albums entiers pourront toujours accéder à leurs achats, selon les modalités prévues par Deezer. Les titres en question pourront par ailleurs être écoutés en streaming.

Le retrait de Deezer du marché du téléchargement n'est pas sans rappeler celui de Spotify, survenu un an plus tôt. Début 2013, le service suédois et grand concurrent de la plateforme française a également tué cette fonctionnalité pour se recentrer sur l'écoute de musique à la demande. Selon l'entreprise scandinave, les internautes n'étaient pas vraiment intéressés par le téléchargement à l'unité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés