Le site de liens BitTorrent Demonoid est de retour en ligne, deux ans après que les autorités d'Ukraine ont saisi ses serveurs.

Alors qu'il avait été fermé en 2012, le site de liens BitTorrent Demonoid est de retour sous le nom de domaine Demonoid.ph, vers lequel redirigent désormais les anciens Demonoid.com et Demonoid.me. Dès novembre dernier, la promesse d'un retour du tracker BitTorrent avait été faite, avec des appels aux dons par Bitcoins. 

"Salut les gars ! Après quelques vacances bien méritées, nous sommes là, de retour en ligne", se réjouit un message publié sur la page d'accueil du site. "Le site est désormais basé sur le cloud, et il y a eu beaucoup de modifications faites au code (…). Les gars de l'équipe du site sont déjà de retour", ajoute-t-il.

Actuellement, les fermetures sur Demonoid sont fermées. Seuls les anciens membres ou ceux qui bénéficient d'une invitation peuvent rejoindre les forums du site. En revanche, la liste des fichiers .torrent est publique et il est possible de télécharger des fichiers sans être inscrits sur le site. 

Selon TorrentFreak, il n'est pas certain que l'équipe en charge de ce Demonoid soit la même que l'ancienne direction. Néanmoins la redirection du .com vers le nouveau .ph montre bien qu'a minimum, les propriétaires de la "marque" Demonoid ont donné leur accord.

Identifié parmi les "pires sites pirates du monde" par le lobby d'Hollywood, Demonoid avait fermé ses portes en août 2012 suite aux actions de la police ukrainienne. A l'époque, la presse d'Ukraine avait expliqué que la saisie des serveurs était une forme de cadeau fait aux Etats-Unis à l'occasion de la visite de l'ancien premier ministre adjoint à Washington.

Curieusement, aucune poursuite judiciaire ne semble avoir suivi la perquisition.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés