Bouygues Telecom n'a pas l'intention de lâcher prise. Alors que sa première offre a été repoussée et que la deuxième n'a pas obtenu de suite, l'opérateur est en train de plancher sur une nouvelle proposition pour convaincre Vivendi de le choisir plutôt que Numericable dans le dossier SFR.

Jusqu'où ira Bouygues Telecom pour convaincre Vivendi de choisir son dossier plutôt que celui déposé par Numericable ? Visiblement, l'opérateur est disposé à aller très loin. Alors que le groupe de Martin Bouygues a déjà revu à la hausse sa formule la semaine dernière, en avançant plus de cash (1,85 milliard d'euros supplémentaires), une nouvelle proposition est d'ores et déjà sur les rails.

À l'heure actuelle, Bouygues Telecom a mis sur la table une offre de rachat de 13,15 milliards d'euros pour SFR et propose à Vivendi de conserver 21,5 % des parts de la future coentreprise une fois le rapprochement entre Bouygues et SFR achevé. En parallèle, l'entreprise a mobilisé d'importants partenaires, incluant la famille Pinault, JCDecaux Holding et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Or, il s'avère que Vivendi s'intéresse peu à la participation dans la coentreprise. La multinationale s'intéresse plutôt à la partie numéraire.

Bouygues a visiblement reçu le message puisque, avance une source de Reuters, le groupe "est en train d'envoyer un dossier à un large spectre d'acteurs, de banques, d'assureurs et de sociétés de capital-investissements". Selon cette même source, cette amélioration au niveau de la partie en numéraire doit "faire en sorte que cela devienne très compliqué pour [Vivendi] de décliner notre proposition".

De son côté, le quotidien La Tribune a obtenu la confirmation de Bouygues Telecom que celui-ci travaille effectivement à une refonte de son offre. Toute la question est de savoir si la formule définitive conservera une participation au capital de la future coentreprise (5 % ? 10 % ?) ou si le groupe optera pour une solution totalement numéraire, ce qui l'obligerait à ajouter quelques milliards sur la table.

Bouygues Telecom a quelques jours devant lui pour affiner sa stratégie. En effet, Vivendi est actuellement engagé dans des "négociations exclusives" avec Altice (qui détient Numericable) jusqu'au 4 avril.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés