Les problèmes d'approvisionnement de la PlayStation devraient encore durer plusieurs semaines, d'après un responsable de la firme japonaise. La situation devrait revenir à la normale d'ici cet été.

Les difficultés d'approvisionnement que rencontre Sony avec la PlayStation 4 pourraient ne pas être résolues avant cet été. C'est l'aveu que vient de faire Andrew House, le directeur de Sony Computer Entertainment, dans un entretien accordé au Wall Street Journal pendant la Game Developers Conference. D'après lui, l'entreprise japonaise peine à répondre à la demande des joueurs.

Sony avait pourtant pris quelques dispositions pour limiter les ruptures d'approvisionnement, par exemple en décalant dans le temps la commercialisation de la console. D'abord sortie en Amérique du Nord le 15 novembre, la PS4 est arrivée une semaine plus tard en Europe puis trois mois après au Japon (dans ce dernier cas, cette date tardive s'explique aussi par des considérations stratégiques).

Résultat, il est toujours aussi difficile d'acquérir la PlayStation 4.

D'ailleurs, il suffit de consulter quelques sites commerciaux pour s'en persuader. Micromania indique une "livraison différée avril 2014". tandis que la FNAC explique que l'article est en pré-commande et que sa livraison est aussi prévue le mois prochain. Des mises en garde comme "approvisionnement en cours" ou "pénurie" sont aussi publiées sur Boulanger, Amazon ou encore Matériel.net.

Si les problèmes d'approvisionnement auxquels fait face la PS4 sont des signes de la popularité de la console, Sony a toutefois intérêt à régler au plus vite. En attendant, le groupe ne boude pas son plaisir. L'entreprise japonaise a annoncé début mars avoir vendu plus de six millions de PlayStation 4 dans le monde, soit un million de plus par rapport à ses prévisions initiales.

D'ailleurs, il semble que la PS4 est en train de prendre la tête de la compétition.

Comme l'a très justement remarqué Le Figaro, Microsoft, qui avait aussi connu des problèmes de stock peu après la sortie de la Xbox One, n'a plus communiqué les chiffres de vente de la console depuis le début d'année, contrairement à Sony. Or, qui peut croire que Microsoft resterait silencieux si les performances commerciales de la Xbox One étaient particulièrement élevées ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés