Google a présenté le projet Android Wear, qui consiste à adapter son système d'exploitation mobile aux accessoires intelligents ("wearable computer"), comme les montres, les lunettes ou les bracelets. Une préversion de la plateforme est disponible et plusieurs industriels se sont rapprochés de la firme de Mountain View.

Cap sur les accessoires intelligents. Aujourd'hui maître incontesté des systèmes d'exploitation pour terminaux mobiles (smartphones et tablettes), Android compte bien être demain la plateforme centrale en matière de "wearable computer" (informatique à porter sur soi). À cette fin, Google vient donc d'officialiser le projet Android Wear afin de fournir une version d'Android spécialement taillée pour ce nouveau marché.

L'informatique à porter sur soi regroupe généralement tous les accessoires électroniques qui n'ont pas besoin d'être tenus en main pour fonctionner. Aujourd'hui, cette catégorie est surtout composée des montres et des bracelets, mais aussi des fameuses lunettes Google Glass. Des produits sont d'ores et déjà commercialisés et les récents salons high tech ont clairement révélé une tendance.

L'initiative Android Wear n'en est qu'à ses débuts. Si les développeurs peuvent d'ores et déjà télécharger l'outil, Google prévient qu'il s'agit d'une version préliminaire. D'ailleurs, la firme de Mountain View écrit sur son blog que son projet ne concerne pour l'instant que les montres. Évidemment, on peut compter sur la firme pour étendre son influence aux autres produits dès que cela sera possible.

En parallèle, Google a également fédéré autour de lui de nombreux industriels qui ont des ambitions dans l'informatique à porter sur soi et perçoivent ce secteur comme un nouveau relais de croissance. On retrouve ainsi des géants de l'informatique grand public comme Asus, HTC, LG, Motorola et Samsung, mais aussi des sociétés comme Broadcom, Imagination, Intel, Mediatek et Qualcomm.

D'après Google, le projet Android Wear et les applications associées pourront délivrer des informations via les notifications, répondre à des questions prononcées oralement, suivre l'état de santé et les performances sportives ou piloter les autres appareils à distance, afin par exemple d'écouter de la musique depuis le téléphone ou allumer le téléviseur.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos