Bouygues Telecom affirme couvrir aujourd'hui 69 % de la population vivant en France métropolitaine avec son réseau 4G, soit 43 millions d'individus répartis dans 2527 villes.

Hasard du calendrier ou intervention opportune ? Alors que Numericable tenait il y a quelques heures une conférence de presse sur l'avenir de son groupe maintenant que Vivendi l'a choisi pour récupérer SFR, Bouygues Telecom s'est consolé cet après-midi en diffusant un bref communiqué rappelant sa place de leader dans la couverture 4G de la population vivant en France métropolitaine.

L'opérateur affirme en effet être en capacité de couvrir 69 % de la population française en très haut débit mobile (contre 63 % en octobre 2013). Cependant, il faut noter que l'entreprise considère qu'une agglomération est "couverte" en 4G même lorsque la couverture effective de la commune se situe en fait entre 90 et 100 %. Cela dit, Bouygues a eu le mérite de mentionner cette spécificité dans son communiqué.

Au total, le réseau de l'opérateur compte "plus de 6000 antennes actives" déployées dans 2527 villes. Elles lui permettent d'atteindre 43 millions d'individus, sachant que les statistiques du groupe ne prennent pas en compte les communes de moins de 2000 habitants.

L'avance de Bouygues Telecom dans la couverture 4G du territoire s'explique en partie par le fait que l'opérateur a obtenu le feu vert de l'ARCEP pour exploiter les fréquences 1800 MHz, auparavant affectées aux communications en 2G, dans le cadre du très haut débit mobile, en plus des fréquences qu'il a obtenues dans le cadre de la mise aux enchères organisée par le gendarme des télécoms.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés