Les chargeurs universels, c'est pour bientôt. L'Union européenne a fixé un cap ce jeudi en garantissant leur arrivée dans trois ans. Il ne reste plus qu'à définir les contours de ce chargeur universel.

Le chargeur universel finira-t-il par voir le jour ? Voilà en effet des années que l'Union européenne planche sur ce sujet. Fin décembre, la situation s'est quelque peu débloquée lorsque la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs a annoncé que le Parlement européen et le Conseil européen se sont entendus "sur l'introduction d'un chargeur commun".

Une directive a en effet été adoptée ce jeudi par le parlement européen qui précise que les équipements radioélectriques autorisés dans dans le marché commun soient compatibles "avec des chargeurs universels". Il s'agit d'ailleurs d'une "exigence essentielle". Autrement dit, cela concerne les smartphones mais également d'autres terminaux, comme les tablettes ou les GPS.

La mise au point de ce chargeur universel et sa commercialisation devront survenir au plus tard en 2017, c'est-à-dire dans trois ans. C'était d'ailleurs le délai estimé en décembre par la Commission européenne, car "les États membres disposeront de deux ans pour transposer les règles en droit national et les fabricants auront une année supplémentaire pour se conformer à la directive".

Avant le chargeur universel, l'Union européenne avait pressé les constructeurs d'adopter une connectique commune (micro-USB). Il s'agissait alors de venir à la rescousse des utilisateurs, qui croulent sous les câbles et les chargeurs devenus inutiles en cas de renouvellement du mobile, et de l'environnement, en réduisant autant que faire se peut le volume des déchets.

( photo : CC BY-SA Alcide55 )

)

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos