La Chine est vue comme une plaque-tournante du piratage et le pays est régulièrement pointé du doigt par les industriels occidentaux pour le niveau très élevé de contenus piratés. Ca ne décourage pas pour autant Warner Music, qui annonce avoir signé un accord avec China Unicom, le troisième opérateur mobile du monde.
L’accord permettra à la maison de disques de vendre sonneries, chansons et autres contenus musicaux aux abonnés du service téléphonique de l’opérateur chinois. Selon l’Association Audio-Vidéo Chinoise, le marché de la musique numérique en Chine a rapporté 450 millions de dollars l’an dernier, et devrait rapporter rapporter 1,6 milliards en 2010.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés