Le cofondateur de Wikipédia a expliqué être favorable aux dons en Bitcoins, en plus des méthodes de paiement déjà en place pour financer les projets de la fondation Wikimédia. Il compte aborder ce sujet lors de la prochaine réunion du conseil d'administration.

Et si la fondation Wikimédia acceptait les dons en Bitcoins ? Alors que la monnaie électronique est indirectement affectée par les déboires de la plateforme d'achat et de revente MtGox, qui a perdu le mois dernier l'équivalent de plusieurs centaines de millions de dollars et qui a dû se déclarer en faillite pour se placer sous la protection de la loi américaine, Jimmy Wales souhaite lui donner sa chance.

Sur Reddit, le cofondateur de l'encyclopédie libre gratuite Wikipédia et actuel président de la fondation Wikimédia a déclaré ce lundi être favorable à l'ouverture d'un compte sur Coinbase, l'une des principales places d'échange avec Bitstamp, Blockchain, BTC China, Circle et Kraken, dans le but de centraliser les dons de la communauté et les utiliser ensuite pour financer les divers projets de Wikimédia.

Conscient que cet objet économique (ou "chose", selon l'expression de Gérard Horny, journaliste spécialiste des questions financières et patrimoniales) ne concerne qu'une petite minorité d'internautes, Jimmy Wales suggère de communiquer l'adresse Coinbase de la fondation Wikimédia que sur les réseaux sociaux plutôt que de la lister sur les pages dédiées aux dons.

La raison ? D'après Jimmy Wales, plus une page accueille d'options de paiement moins les gens donnent. Dès lors, il est plus judicieux de s'en tenir aux principaux moyens de versement sur les pages dédiées, comme la carte bancaire ou PayPal, et de communiquer sur les voies alternatives – et moins répandues – via les réseaux sociaux, comme Twitter.

Une précision, toutefois. La fondation Wikimédia n'a pas encore donné son feu vert à la suggestion de Jimmy Wales. Il ne s'agit pour l'heure que d'une proposition. L'homme d'affaires américain a toutefois précisé sur Reddit qu'il compte en parler par courrier électronique avec les membres du conseil d'administration et relancer ce sujet lors de sa prochaine réunion.

Dans le cas de la branche française de la fondation Wikimédia, la page dédiée aux dons propose trois méthodes de paiement : carte bancaire, PayPal et chèque / virement. En cas de versement, le montant est déductible à hauteur de 66 % des impôts pour les particuliers et 60 % pour les entreprises. Les sommes récoltées permettent ensuite de financer diverses actions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés