Sony et Panasonic ont officialisé lundi le lancement en 2015 d'un nouveau format de disque optique, l'Archival Disc, qui stockera jusqu'à 1 To de données par disque.

Ils n'arriveront probablement pas dans les mains du grand public, puisque la voie semble toute tracée pour généraliser la consultation des oeuvres par streaming ou après téléchargement, mais sait-on jamais. Sony a officialisé dimanche le lancement à l'été 2015 d'un nouveau format développé en partenariat avec Panasonic, ayant pour mission de remplacer le Blu-Ray : l'Archival Disc.

Alors que le Blu-Ray permet de stocker entre 25 Go et 128 Go de données selon les versions, l'Archival Disc permettra à son lancement de stocker jusqu'à 300 Go de données. Les versions multi-couches successives permettront ensuite d'atteindre jusqu'à 1 To de données sur un seul disque.

Pour y parvenir, Panasonic et Sony n'ont pas modifié le rayon laser, dont les caractéristiques restent identiques à celles du Blu-Ray. Le laser utilisera ainsi une longueur d'onde de 405 nanomètres et une ouverture numérique (NA) de 0.85, ce qui est strictement identique au Blu-Ray.

En revanche, le "track pitch", qui détermine la distance entre chaque piste de données, a été considérablement réduit. Il passe à 0,225μm seulement sur l'Archival Disc, contre 0,32μm sur le Blu-Ray, et 0,74μm sur un DVD. Le gain dans la finesse de gravure des informations se retrouve aussi sur la densité d'informations, la longueur nécessaire à un octet de données passant à 79,5 nm sur l'Archival Disc contre 111,75 nm sur les Blu-Ray et 267 nm sur les DVD.

La version 300 Go sera composée de trois couches par face.

Comme le nom du produit l'indique, l'Archival Disc de Sony et Panasonic vise essentiellement le marché du stockage de longue durée en entreprise et dans les administrations, contre les cassettes à bandes et les disques durs. "Les disques optiques ont d'excellentes propriétés pour se protéger contre l'environnement, telles que la résistance à la poussière et à l'eau, et peuvent supporter des modifications de température et d'humidité lorsqu'ils sont stockés", défend Sony.

Le constructeur japonais vante aussi la capacité des lecteurs de disques optiques à lire les disques de générations précédentes. Les lecteurs d'Archival Discs devraient ainsi être capables de lire les Blu-Ray, DVD et CD.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés