Lorsque des clients britanniques ou américains utilisent le configurateur de Dell, qui permet de personnaliser l'ordinateur assemblé par le fabricant, Dell propose de facturer en prime un "service d'installation du navigateur Mozilla Firefox", proposé pour environ 20 euros — selon nos constatations ce n'est pas le cas sur la version française. L'initiative peut choquer puisqu'il s'agit d'un logiciel libre distribué gratuitement et installable en quelques minutes, mais Mozilla se demande même si elle pas tout simplement illégale.

Interrogée par The Register, la fondation assure que la facturation de Firefox par Dell n'est "pas conforme à nos contrats et conditions d'utilisation", et qu'elle lance une enquête.

Toutefois le sujet n'est pas nouveau et Mozilla en a connaissance depuis déjà plusieurs mois. On trouve ainsi trace d'un sujet ouvert sur ses forums en novembre 2013, et d'un sujet sur Reddit bien plus vieux encore. Or dans ce dernier, un employé de Mozilla disait déjà prendre attache avec Dell, en faisant remarquer que la politique de marque commerciale de Mozilla interdisait de vendre le logiciel libre. 

Cependant, toute la subtilité est que Dell ne vend pas Firefox. Il vend un "service d'installation" de Firefox. Ce qui lui permet de rester dans les clous.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés