L'annonce avait fait beaucoup jaser tant elle paraissait éloignée des nécessités d'une communication modernisée. Le 10 février dernier, Le Monde avait affirmé que Claude Sérillon, ancien présentateur du journal télévisé de France 2 et chroniqueur vedette du Vivement Dimanche de Michel Drucker, serait placardisé à la stratégie web dans le nouvel organigramme de l'Elysée, qui voyait la communication passer entre les mains d'Aquillo Morelle.

Or selon BFM TV, le nom de Claude Sérillon "n'apparaît pas dans la lettre diffusée ce mardi aux services de l'Elysée pour officialiser la nouvelle organisation de la communication", contrairement à celui de Aquillo Morelle qui prend bien en charge la communication du président de la République. L'ancien journaliste du petit écran aurait préféré refuser le poste.

L'annonce de la nomination du journaliste de 63 ans à la tête de la communication web de l'Elysée avait inspiré les internautes, jamais avares de dérision :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés