A l'occasion du Mobile World Congress qui s'ouvre ce lundi à Barcelone, Geeksphone et Silent Circle ont donné le coup d'envoi du Blackphone, un téléphone sécurisé open-source basé sur une version modifiée d'Android, et doté de nombreuses applications dédiées au respect de la confidentialité.

Le Blackphone, un téléphone open-source conçu en collaboration entre le fabricant espagnol Geeksphone et la société Silent Circle fondée par l'inventeur de l'algorithme de chiffrement PGP, est désormais disponible à la vente. Doté d'un look proche d'un smartphone traditionnel sous Android, le Blackphone tourne en réalité sous PrivatOS, un système dérivé d'Android qui "offre une sécurité et une vie privée sans comparaison pour (…) quiconque ne souhaite pas céder la propriété de sa vie privée à d'autres autorités".

Plutôt que d'utiliser les applications de Google, le téléphone est équipé d'applications open-source conçues pour protéger la vie privée des utilisateurs, en permettant notamment de chiffrer les communications vocales (Silent Phone), les messages textes (Silent Text), les carnets d'adresses (Silent Contacts), et nombre d'activités courantes sur un smartphones : navigation sur Internet, recherches sur un moteur de recherche, stockage de données sur le cloud (par SpiderOak), etc.

Le Blackphone est proposé à 629 $, en commande sur le site officiel. Il est équipé d'un écran 4,7 pouces HD IPS, un processeur quadruple-core à plus de 2 Ghz, 16 Go de stockage interne, 2 Go de RAM, un appareil photo 8 Mpix à l'arrière avec flash et 1,3 Mpix à l'avant, Bluetooth 4.0, ou encore un module GPS. L'appareil est compatible avec les réseaux LTE et HSPA+.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos