Google a dévoilé un smartphone qui modélise l'environnement immédiat de l'utilisateur. Le mobile, encore à l'état de prototype, ouvre des perspectives intéressantes en matière de réalité augmentée, de jeu vidéo, d'application et même d'aide à la personne.

Ce n'est pas parce que Google a revendu Motorola à Lenovo que le géant de Mountain View ne s'intéresse plus aux smartphones. Bien au contraire, l'entreprise américaine a de nombreux projets en stock, à commencer par Tango. Né au sein de l'équipe ATAP (Advanced Technology And Projects), ce programme est en fait un mobile sous Android capable de modéliser son environnement immédiat.

Bardé de capteurs en tout genre (suivi du mouvement, détection en profondeur, objectif 4 mégapixels…), le mobile opère jusqu'à 250 000 mesures par seconde de façon à modéliser en 3D et en temps réel les alentours de l'utilisateur. Mais le mobile ne se contente pas de scanner : il calcule également sa position spatiale et son orientation, selon la façon dont l'usager le manipule.

Encore à l'état de prototype, le smartphone Tango a déjà été fabriqué à 200 exemplaires. Google a bien évidemment l'intention de les confier à des développeurs de talent afin qu'ils explorent le potentiel du téléphone, imaginent de nouveaux usages ou développent ceux déjà listés par l'équipe ATAP. D'ailleurs, le mobile s'appuie sur le moteur de jeu 2D / 3D Unity. Ce n'est pas un hasard.

Dans sa vidéo, plusieurs pistes de réflexion sont avancées par Google. Le téléphone pourrait par exemple remplacer un mètre à ruban : une application dédiée exploitant les capacités du mobile Tango permettrait d'effectuer des mesures pour du mobilier d'intérieur. Un meuble vous plaît et vous ne savez pas s'il a les bonnes dimensions ? Le mobile pourrait se charger d'apporter la réponse.

Idem dans le cas d'une aide à la personne. Un aveugle pourrait s'en servir, en complément d'un chien spécialisé. En plus des instructions données par le guide à quatre pattes, le mobile fournirait des informations supplémentaires (au moyen d'une oreillette Bluetooth par exemple) permettant au malvoyant de mieux appréhender ce qu'il y a autour de lui.

S'il n'est pas le premier à s'engager dans cette voie, un tel mobile offre aussi des ouvertures très intéressantes dans les domaines de la réalité augmentée et du jeu vidéo. On pourrait imaginer un jeu qui générerait un niveau en se basant sur divers éléments issus du monde réel. Dans la mesure où les smartphones sont de plus en plus puissants, cette perspective n'est pas si lointaine.

Partager sur les réseaux sociaux