À l'occasion des prochaines élections municipales, l'APRIL sollicite les candidats pour leur demander de s'engager en faveur du logiciel libre. 45 d'entre d'eux ont d'ores et déjà signé le pacte.

Mise à jour – Alors que le premier tour des élections municipales de 2014 aura lieu ce dimanche, l'APRIL signale sur son site dédié que plus de 260 candidats ont effectivement signé le pacte du logiciel libre. Quelques retardataires le parapheront peut-être avant le début du scrutin. Reste désormais à savoir qui passera le premier tour… et sera effectivement maire.

Sujet du 15 février – Dans un peu plus d'un mois aura lieu le premier tour des élections municipales de 2014 suivi, une semaine plus tard, du second tour. Convaincus que ce scrutin est l'une des rares opportunités qu'ils ont de discuter du logiciel libre avec le personnel politique, les membres de l'APRIL ont remis en marche l'initiative Candidats.fr l'automne dernier dans l'espoir de rallier les prochaines équipes municipales à leur cause.

Selon le décompte de l'APRIL, 45 candidats ont signé le pacte du logiciel libre. En le paraphant, ces derniers reconnaissent que le logiciel libre "participe à la préservation des libertés fondamentales", favorise le "partage du savoir", contribue à "la lutte contre la fracture numérique'" et "constitue une opportunité pour le public mais aussi pour l'indépendance technologique et la compétitivité de la France et de l'Europe".

Pour l'heure, les signataires appartiennent dans leur grande majorité à des partis situés à gauche de l’échiquier politique. On retrouve 7 membres du Parti socialiste, 6 membres du Parti de gauche, 2 membres du Parti communiste et 15 membres d'Europe Écologie – Les Verts. Les seules personnalités classées à droite recensées par l'APRIL appartiennent à l'UMP : elles sont 3.

Outre les formations politiques classiques, on retrouve également le Parti pirate (5 candidats ont signé), des challengers sans étiquette (4), un représentant du mouvement Les Alternatifs et deux candidats rangés dans la catégorie "Autres".

( photo : CC BY-SA Mohatatou )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés