La Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a publié les chiffres des avertissements adressés au mois de janvier 2014 (.pdf) aux internautes dont l'accès à internet a été utilisé pour pirater des oeuvres sur les réseaux P2P. Ils s'inscrivent dans la tendance à la très forte hausse ressentie sur la fin de l'année 2013.

Ainsi en janvier, 132 000 abonnés à internet ont reçu un courriel d'avertissement sur la boîte de leur fournisseur d'accès. C'est 60 % de plus qu'un an auparavant. Même chose (+ 62 %) pour les courriers avec accusé de réception envoyés par la poste aux abonnés récidivistes, avec 7 350 lettres envoyées par l'Hadopi le mois dernier.

Enfin, 57 internautes dont la ligne a continué à être utilisée pour pirater malgré la réception d'une LRAR ont vu leur dossier examiné par la commission de protection des droits (CPD) de l'Hadopi. Comme le veut sa tradition de non-transparence sur cet aspect, nous ne savons pas combien de ces 57 dossiers ont donné lieu à une transmission au tribunal — mais ils se comptent probablement sur les doigts d'une main.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés