Au CES 2014, Asus a présenté le dernier-né de la famille PadFone : le Mini. Sa particularité ? Il s'agit d'un smartphone qui peut s'encastrer dans le dos d'une tablette tactile.

Au CES, Asus a dévoilé un appareil hybride à mi-chemin entre le smartphone et la tablette mais qui n'est pas une phablette à proprement parler. En effet, le PadFone Mini est un smartphone qui peut s'encastrer dans une tablette, grâce à un espace situé au dos de cette dernière. Produit inhabituel, le PadFone Mini n'est toutefois pas le premier appareil du genre. Asus en avait déjà commercialisé un en 2012.

Le principe du PadFone Mini est de laisser à l'usager la possibilité de passer d'un terminal à l'autre, soit en les combinant soit en les laissant séparés. Le smartphone, qui présente une diagonale d'écran WVGA IPS+ de 4 pouces (800 par 480 pixels), peut ainsi se "transformer" en tablette 7 pouces avec un écran WXGA IPS+ (1280 par 800 pixels).

L'architecture de cet appareil hybride comprend un processeur double-cœur Intel Atom cadencé à 1,6 GHz, une mémoire vive de 1 Go, un espace de stockage de 8 Go (extensible par une carte micro SD), le WiFi 802.11 b/g/n (dont WiFi-Direct), le Bluetooth 4.0 (dont EDR et A2DP), un objectif photo de 8 mégapixels au verso et une webcam de 2 mégapixels au recto.

Le PadFone Mini n'est pas compatible avec l'Internet mobile à très haut débit (4G / LTE) mais supporte les normes de téléphonie mobile précédentes. Le système d'exploitation est l'inévitable Android, en version 4.3 (Jelly Bean). Cependant, Asus promet que son combo smartphone+tablette pourra évoluer vers Android 4.4 (KitKat). Une surcouche logicielle ZenUI est de la partie.

Asus commercialisera le PadFone Mini au cours du deuxième trimestre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés