1-Click Media, spécialiste de la distribution de vidéo par P2P en France, annonce le lancement d'un service vidéo gratuit en qualité DVD en partenariat avec la Fédération Française de Tennis (FFT).

La société 1-Click avait pour principal client à son actif la chaîne M6 et son service de vidéo à la demande. Elle aura désormais également à son portfolio la Fédération Française de Tennis, qui a fait appel à elle pour créer le service vidéo du site de Roland Garros 2006. Contrairement aux services classiques de streaming ou de VOD, celui-ci est basé sur une architecture peer-to-peer chère à 1-Click.

« Le système de peer-to-peer de 1-Click Media, basé sur le principe de Bittorrent, est utilisé pour offrir gratuitement ces vidéos et réduire les couts de diffusion. Ainsi, plus il y a un nombre important d’utilisateurs, plus le téléchargement est rapide et économique« , explique la société dans un communiqué. Comme toujours avec 1-Click, il faut d’abord installer sur le poste un petit client qui ira télécharger automatiquement les nouveaux contenus disponibles, et qui les mettra à disposition des autres utilisateurs. Une fois le contenu téléchargé, une vignette prévient l’internaute qu’il peut le visionner en qualité DVD. Bien que gratuit, le contenu est protégé par un DRM Windows Media de Microsoft. Dans une interview publiée vendredi, le président de la société ZSlide expliquait que les DRM étaient « un passage obligé imposé par le marché« . 1-Click explique quant à lui, qu’avec les DRM « les ayants droits ont la garantie d’un système sécurisé et controlé dans lequel on mesure en temps réel la consommation de chaque utilisateur« .

A l’image d’un podcast, le système permet de recevoir chaque jour les vidéos des meilleurs moments de la journée. Le service propose également en VOD « les 20 extraits souvenirs des finales de Roland Garros des 20 dernières années« . « Pour la première fois, les vidéos proposées sont en qualité DVD en plein écran (>1,5 Mbs), ce qui est essentiel pour un sport comme le tennis« , précise 1-Click, qui prépare une première levée de fonds pour développer ses activités de P2P légal.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés