En 2017, Volvo va déployer 100 voitures autonomes dans les rues de Göteborg. Le constructeur automobile suédois, comme ses concurrents, veut proposer dans le commerce des véhicules capables de se manœuvrer seules d'ici 2020.

À l'image de la concurrence, Volvo a de grands projets dans l'autonomisation des véhicules. Le constructeur automobile suédois, qui s'était illustré l'an dernier en faisant circuler sur 200 kilomètres un convoi de cinq véhicules sans pilote (un camion et trois voitures), lui-même précédé par un camion manœuvré par un conducteur, compte franchir dans quelques années une nouvelle étape.

En 2017, l'industriel a l'intention de mettre sur les routes de Göteborg – la deuxième ville du pays avec près de 550 000 habitants – pas moins de 100 voitures autonomes. Le projet, baptisé "Drive Me", implique le le constructeur lui-même, mais aussi les pouvoirs publics (la mairie de Göteborg, l'administration des transports et l'agence des transports) et le parc scientifique de Lindholmen.

Concrètement, Volvo a sélectionné 50 kilomètres de voies dans et en périphérie de Göteborg afin de tester dans des conditions réelles, mais relativement maîtrisées, la circulation autonome sur voie rapide et dans des embouteillages, lorsque le trafic est particulièrement ralenti.

Si 2017 constitue une étape majeure dans le plan du constructeur suédois, ce dernier compte l'atteindre progressivement. Outre les investissements dans recherche et le développement et la conception de prototypes, Volvo a annoncé l'introduction pour 2014 d'une conduite automatisée partielle dans certaines voitures, afin par exemple de gérer le déplacement dans un embouteillage.

Nonobstant l'enjeu de la fiabilité de ces nouveaux systèmes, l'arrivée des voitures automatisées pourrait améliorer significativement la sécurité routière grâce à un temps de réponse bien meilleur à celui du conducteur. Ces nouveaux véhicules pourraient également constituer une solution aux embouteillages, en fluidifiant le trafic grâce à un meilleur écoulement du flux, même très dense.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos