Quelques jours après avoir introduit la conversation vocale dans Google Now, pour en faire un véritable concurrent au Siri d'Apple, Google continue de pousser les internautes à utiliser la recherche vocale plutôt que le clavier. La firme de Mountain View a lancé une extension Chrome en version bêta, baptisée "Google Voice Search Hotword", qui permet de provoquer une recherche vocale en prononçant simplement "OK Google" au préalable.

Dès lors que l'internaute est sur une page de recherche Google et prononce "OK Google", le module de reconnaissance vocale se met en marche et la recherche peut commencer. Bien que présentée en anglais exclusivement, l'extension fonctionne parfaitement en français. Elle est aussi capable de synthétiser vocalement des résultats.

Par exemple, si vous dites "OK Google – Premier ministre de la France", une voix féminine prononcera "Jean-Marc Ayrault". Si vous recherchez le "Produit Intérieur Brut de la France", la voix ne saura pas communiquer directement le chiffre, mais dira "Voici quelques informations sur France", avec le graphique correspondant.

Techniquement, tous les sites internet en HTML5 peuvent écouter le microphone, et offrir des fonctionnalités similaires. Mais l'installation de l'extension permet à Google de contourner la mesure de sécurité de Chrome qui impose de demander l'autorisation d'utiliser le micro. Avec cette extension, chaque fois que l'internaute se rend sur la page du moteur de recherche, l'autorisation est automatiquement donnée, et le micro est écouté (par défaut pendant 5 minutes après l'ouverture de la page).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés