Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 28 Octobre 2013

Facebook peut deviner avec qui vous partagez votre vie

Une étude réalisée par Facebook et l'Université Cornell montre que le réseau social peut deviner qui est en relation amoureuse avec qui, même lorsque les deux personnes n'ont pas déclaré leur relation dans leur profil.

Montrez-moi votre réseau d'amis, et je vous dirai qui vous êtes... et avec qui vous couchez. De toutes les informations dont dispose Facebook sur ses membres, leur "réseau social" est sans doute celle qui est regardée avec le moins d'attention par les utilisateurs soucieux de ce qu'ils publient, alors que le choix de leurs amis est aussi une information très instructive. Une étude (.pdf) réalisée par Lars Backstrom et Jon Kleinberg, de Facebook et de l'Université Cornell, montre en effet que l'examen des liens sociaux permet de deviner avec succès qui est (ou a été) en relation amoureuse avec qui, même lorsque ces relations ne sont pas déclarées.

Pour ce faire, les chercheurs sont partis d'un constat universel. Plus elles restent longtemps ensemble, plus deux personnes qui se fréquentent finissent par partager un noyau d'amis et de connaissances communes. Mais plutôt que de se fier aux seuls amis communs, ce qui avait déjà été exploité, Backstrom et Kleinsberg ont aussi étudié la structure des liens entre groupes d'amis différents.

Typiquement, une personne A va avoir ses propres amis, membres de sa famille, collègues, etc., et la personne B qui partage sa vie va aussi avoir ses propres connaissances intimes. Avec le temps, A et B vont partager des connaissances communes dans chacun de ces deux groupes, mais les membres de ces deux groupes n'auront pas ou peu de liens entre eux. Pour deviner qui sort avec qui, il faut donc voir non seulement détecter les connaissances communes, mais aussi prendre en compte l'existence de groupes d'amis qui n'ont pas de liens entre eux. C'est ce que les chercheurs appellent l'indice de "dispersion".

"Notre mesure de dispersion ne regarde pas uniquement le nombre d'amis mutuels de deux personnes, mais aussi la structure de réseau de ces amis mutuels. En gros, un lien entre deux personnes a une haute dispersion lorsque leurs amis mutuels ne sont pas connectés les uns aux autres", explique l'étude.

Or, "pour les utilisateurs mariés de Facebook, notre mesure de dispersion appliquée à la structure pure, non annotée du réseau est plus efficace pour identifier l'époux ou l'épouse d'un utilisateur qu'un classificateur complexe entraîné en utilisant un apprentissage machine sur une série de mesures d'interactions comme les messages, commentaires, vues des profils, et co-présences à des événements et sur des photos". En d'autres termes, il est plus efficace d'étudier la structure des amis pour reconnaître la nature des liens sociaux que d'examiner le contenu-même des publications. Bien sûr, le résultat est encore meilleur lorsque l'on associe les deux méthodes.

"Dans 60 % des cas, l'ami dont le score de "dispersion" est le plus haut s'avère être l'époux ou l'épouse de l'utilisateur étudié", assurent les chercheurs, qui ont comparé leurs résultats "en blanc" aux relations déclarées par les utilisateurs dans leurs profils.

Bien sûr, une telle étude ne fonctionne que pour les couples qui ont une certaine antériorité, et pour les couples légitimes. Il n'existe pas encore de méthode fiable pour détecter la maîtresse ou l'amant d'un utilisateur.

Publié par Guillaume Champeau, le 28 Octobre 2013 à 15h04
 
23
Commentaires à propos de «Facebook peut deviner avec qui vous partagez votre vie»
Inscrit le 12/09/2007
4148 messages publiés
Il n'existe pas encore de méthode fiable pour détecter la maîtresse ou l'amant d'un utilisateur.

Bah, si, suffit de prism et tout est su.
Inscrit le 20/08/2010
952 messages publiés
Quelle époque formidable !
Inscrit le 17/04/2005
614 messages publiés
et en bas a droite une pub pour GOOGLE +... jamais vous ne m'imposerez vos reseaux cono !!
Inscrit le 16/07/2013
152 messages publiés
Google+ c'est une vaste blague.

C'est la copie de Facebook qui ne fonctionne pas du tout.
Ils sont obligés de rajouter tous les utilisateurs Youtube en fusionnant Google+ avec pour faire monter leurs stats...

Facebook, plutôt BigBrotherBook.
Inscrit le 19/03/2013
64 messages publiés
Les chercheurs se font un vrai bonheur de toutes ces données à exploiter !

Plus impressionant encore, voici des slides qui en disent long : à partir d'une photo, ils retrouvent le numéro de sécu de la personne (si si ).
http://blackhat.com/...ar-2012-out.pdf
Inscrit le 20/01/2006
20 messages publiés
il y aura bientôt une icône dans la page : "cette personne est faite pour vous", genre une main avec un coeur à la place du pouce. (je donne l'idée pour le domaine public)
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
ça fait des années qu'on explique qu'avec simplement une liste d'amis et de goûts culturels, on peut (quand je dis "on", c'est n'importe qui doté d'un peu d'esprit de déduction, pas un chercheur) assez facilement définir la catégorie socio-professionnelle, l'orientation sexuelle, voire le positionnement politique d'une personne inscrite sur Faceshit. Cela confirme donc juste une chose : si vous voulez avoir une vie privée, réellement privée (c'est-à-dire non partagée avec tout un réseau d'entreprises US, mais aussi européennes, sans oublier les services secrets d'au moins 5 nations différentes), il ne faut pas s'inscrire sur FB, ou encore s'en désinscrire radicalement et définitivement.
Inscrit le 07/10/2013
3 messages publiés
Inscrit le 04/05/2009
821 messages publiés
Tout ce que tu décris est vrais, sauf que pourquoi on ne cible que FB ?
Tout ça était déjà fait bien avant l'arrivé d'internet ... FB n'est qu'une Nième base de donnée de recoupement d'informations.

Votre banque sait déjà ce que vous bouffer et où vous vous trouvez depuis des années.

Pour moi inscrit ou pas sur FB ça ne changera rien du tout, il y a vraiment tout un tas de données qu'on laisse autour de nous, et on y est pratiquement obligé de le faire.

Il faut apprendre au gens à ne pas diffuser n'importe quoi n'importe où, savoir reconnaitre ce qui est facultatif de ce qui ne l'ai pas dans le renseignement d'informations ...

Combien de gens par jour se font avoir car ils donnent leurs infos bancaire, car ils sont reçu un mail leur demandant ces informations ...

Ok FB peut exploiter ses infos comme il le souhaite, mais voilà, si personne n'y avait mis d'information pertinentes, qu'en serait-il ?
Inscrit le 16/04/2009
267 messages publiés
Et du coup, PRISM c'est bien ?
Inscrit le 15/05/2012
171 messages publiés
60% de réussite, wahou !!!

En gros ils se trompent presque une fois sur deux, big brother, mon oeil...
Inscrit le 16/07/2013
152 messages publiés
Faut-il attendre qu'ils aient 100% de reussite pour commencer à s'inquiéter?
Inscrit le 25/08/2008
819 messages publiés
On ne remerciera jamais assez le gars qui a dénoncé "Prism" il a vraiment éclairé l'humanité sur le fait que des milliers de disques durs enregistrent toutes les infos possibles et que des super programmes croisent toutes les infos.
En bref, nous sommes décortiqués dans des bases de données géantes et ces infos sont enfermés à tout jamais dans des disques durs, "au cas où"...
Et maintenant ? Que faisons nous ?
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Pour l'instant : rien, suffit de regarder autour de nous. L'Europe continue tranquilou de négocier un traité de libre échange dans notre dos, les Renseignements continuent tranquillement d'espionner tout le monde, on continue tranquillement à vendre des systèmes d'écoutes aux régimes autoritaires, et on continue tranquilou à laisser les grandes firmes du "user generated content" et du traçage marketing empiler des infos sur les masses. Donc, rien. Plus tard par contre, si aucun gouvernement ne réagit vraiment : on brûle les baies. Vous vous souvenez de la fin fantasmée de Fight Club, quand le héros révèle que son "projet Chaos" était de cramer les listing de toutes les banques pour remettre tout le monde à zéro ? Là, on ne détruirait pas seulement ce que les banques savent sur nous, mais ce que tout le système sait sur chacun de nous. Le gros reset, issue presque logique une fois qu'on a décidé de numériser tout le monde.
Inscrit le 06/08/2008
502 messages publiés
slave : heu non, relis l'article tranquillement. On ne sait pas ce qui se passe dans les 40 autre pourcents, mais il semble probable que ce n'était pas la personne avec le plus haut niveau de dispersion, mais peut etre celle qui vient en seconde ou troisième position. Bref, ça ne te donne peut etre pas à coup sur la bonne personne, par contre ça dois, dans un très grand pourcentage de cas, te donner un petit groupe de "probables".
Inscrit le 15/05/2012
171 messages publiés
Ben si on sait : dans 40% des cas, ils se trompent de compagnon, donc ce n'est pas demain la veille que cela aura un impact commercial : Se tromper 4 fois sur 10 de cible pour une campagne de pub hyper pointue ça va pas le faire longtemps...

Imagines un peu le type de message et de réactions :

Paul, ton amie Cathy rêve depuis longtemps d'un séjour à Venise, il est en promotion sur alonzyensmble.com.
- C'est qui cette Cathy espèce de pervers ?
- Mais pupuce, c'est juste la pub de Facebook qui se trompe
- Ouais c'est ça, sale porc, je retournes chez ma mère ! en attendant, voila les coordonnées de mon avocat, avec la pension alimentaire que tu va me verser, t'es pas prêt de l'amener à Venise ta Cathy !
[message édité par slave1802 le 28/10/2013 à 21:20 ]
Inscrit le 03/10/2011
6683 messages publiés
ça peut être dû à des personnes qui se sont rencontrées grâce à des amis communs, ou à l'école, ou au bureau.
Bref, si tu rencontres ta Juliette dans la rue, ça peut être bon, mais l'algo n'est pas pertinent pour tous les autres cas.
Inscrit le 03/11/2010
1088 messages publiés
Et si ils obtiennent un tel pouvoir de traçage de leurs membre, c'est aussi grâce à de généreuse aide de site comme numerama qui héberge gracieusement un script facebook.
Inscrit le 20/03/2009
1146 messages publiés
en même temps faut être un gland pour étaler sa vie et se plaindre ensuite qu'elle soit étalée. non?
Inscrit le 03/11/2010
1088 messages publiés
Je n'étale rien et si je n'avait pas noscript, facebook aurait tout de même des info sur moi quand je visite numerama.
[message édité par pierrecastor le 29/10/2013 à 08:55 ]
Inscrit le 03/10/2011
6683 messages publiés
ou facebook.com 127.0.0.1
Inscrit le 05/04/2011
1616 messages publiés
C'est formidable.
Si on a un compte Facebook, on peut retrouver qui on a eu pour conjoint, au cas où on aurait oublié.
Inscrit le 20/04/2006
409 messages publiés
Bonne idée je vais de ce pas retrouver ma femme....
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10