Le secteur du paiement en ligne compte un challenger de plus. Amazon a dévoilé un service qui ambitionne de remplacer PayPal et les cartes bancaires en proposant une solution de paiement intégrable ("login and pay") sur n'importe quel site tiers.

PayPal n'a qu'à bien se tenir. Ce mardi, Amazon a présenté un nouveau service baptisé "login and pay" qui offre à ses clients une alternative à la filiale d'eBay et aux cartes de paiement pour acheter sur Internet. Le géant américain du commerce électronique espère ainsi se faire une place dans le secteur du paiement en ligne, en mobilisant sa clientèle (215 millions de comptes actifs, selon la société).

Le principe de "login and pay" est simple. Lorsqu'un client Amazon commande sur un site tiers partenaire, ce dernier fournit un bouton permettant de régler via le site de e-commerce, qui dispose des informations bancaires de l'acheteur. Ainsi, le client Amazon n'a pas à renseigner ces données, à s'inscrire sur le site ou à passer par PayPal pour finaliser ses emplettes. Le système se veut simple et rapide, selon Amazon.

Amazon indique que ce nouveau dispositif fonctionne depuis n'importe quel terminal (ordinateur, tablette, smartphone), ce qui est aujourd'hui indispensable tant les usages en mobilité ont explosé. Les banques françaises ne s'y sont d'ailleurs pas trompées, puisque ces dernières ont lancé une application conçue pour régler le paiement sur mobile, PayLib.

Si Amazon dispose de l'une des plus grandes bases de données d'informations bancaires au monde du fait de son activité dans le commerce électronique, le véritable enjeu pour l'entreprise sera de nouer des liens avec des partenaires qui proposeront son bouton "login and pay".

Interrogé par le Wall Street Journal, un porte-parole de l'entreprise précise qu'Amazon facturera ce service 30 centimes plus 2,9 % du prix du bien acheté. Celui-ci ajoute que les données bancaires stockées sur Amazon ne sont pas partagées avec le site tiers. De son côté, Amazon indique qu'il ne connaîtra pas la nature des achats de l'internaute, seulement le montant pour pouvoir le débiter.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos