Microsoft doit livrer avec le futur Windows Vista une onzième version de son lecteur multimédia. Mais une première version XP de Windows Media Player 11 devrait sortir en juin

La firme de Redmond a annoncé qu’une version de Windows Media Player 11 serait proposée avant la fin du mois de juin pour les possesseurs de Windows XP. La version pour Windows Vista, qui sera intégrée au système d’exploitation malgré les remontrances de la Commission européenne, devrait offrir des fonctionnalités supplémentaires par rapport à cette première mouture.

Windows Media Player 11

Pour le moment Microsoft n’a pas révélé la nature exacte des différences entre les deux versions XP et Vista. On sait en revanche qu’il renforcera le partenariat de Microsoft avec la plate-forme Urge de MTV, et que l’interface du logiciel a été largement revue pour permettre une meilleure navigation dans la bibliothèque multimédia, avec par exemple un affichage par pochettes d’albums et un système de recherche défilant à la iTunes. La connectivité entre WMP et les baladeurs, appareils photos, téléphones ou autres camescopes a également été améliorée, avec désormais la possibilité d’importer directement des contenus depuis les différents appareils, et de les synchroniser sur différents PCs. Comme avec le Shuffle d’iTunes, il sera aussi possible d’envoyer des playlists générées au hasard sur un baladeur PlayForSure.

Microsoft a mis beaucoup d’énergie dans l’intégration de tout l’environnement numérique de l’utilisateur, et Windows Media Player 11 permet ainsi par exemple de réduire à la volée la qualité d’une chanson pour en augmenter la compression et en stocker davantage sur un appareil à faible capacité de mémoire. En revanche, ne comptez pas sur la reconnaissance de l’iPod, dont Apple réserve toujours l’exclusivité de la gestion du DRM FairPlay – en attendant un éventuel (mais très incertain) maintien au Sénat de l’article 7 de la loi DADVSI voté par l’Assemblée Nationale.

Véritable plaie à la consommation, les DRM ont d’ailleurs fait l’objet d’un intense brainstorming chez Microsoft. Avec des morceaux grévés par une date d’expiration via un abonnement, d’autres acquis définitivement mais avec interdiction de transfert ou de gravure sur CD, d’autres encore qui autorisent des transferts entre ordinateurs mais pas sur baladeurs, et d’autres enfin qui n’autorisent que les gravures… le casse-tête est total pour le consommateur loyal qui a joué le jeu de la légalité. Il est au centre des préoccupations de Microsoft, qui promet que « Windows Media Player 11 inclut des fonctions qui rendent plus facile la compréhension des droits et la résolution des problèmes qui peuvent arriver« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés