Alors que la diffusion radio numérique est encore peu répandue en France, deux groupes de radios britanniques étendent leur service pour tester la vente de morceaux de musique diffusés sur leurs ondes.

UBC Media et Chrysalis, deux groupes de radios britanniques, se sont associés pour proposer un nouveau type de services auprès des abonnés de l’opérateur BT. La formule est pour le moment testée pendant deux mois auprès de 100 clients, et vise à leur permettre d’acheter les morceaux qu’ils entendent sur une station de radio numérique.

« Si vous appuyez sur le bouton ‘Acheter’ pendant que vous écoutez une chanson de James Blunt sur la station Heart, le fichier est immédiatement ajouté à votre librairie sur le téléphone« , explique le directeur de UBC, Simon Cole. Moyennant un éventuel surcoût, les clients pourront également recevoir par e-mail une version 128Kbps de la chanson, qu’ils pourront notamment transférer sur un iPod.

C’est la technologie DAB (Digital Audio Broadcasting) qui est employée pour ce service. Grâce à une logique de paquets numériques calquée sur l’Ethernet, le DAB permet de diffuser plusieurs radios simultanément sur une même fréquence monopolisée par une seule station dans la radio hertzienne traditionnelle. Peu répandue en France, le DAB souffre d’un manque de confiance et de l’arrivée sur le marché de technologies plus avancées. La France comme l’ensemble de l’Europe sont également en attente des premiers services de radio numérique par satellite, extrêmement populaires aux Etats-Unis.

XM-Radio, leader du marché aux Etats-Unis, annonce plus de 6,5 millions d’abonnés. Sirius, son principal concurrent, annonce lui quelques 4 millions d’abonnés qui, moyennant un abonnement de quelques dollars par mois, ont accès à des centaines de stations de radio qui diffusent musiques et talk-show sans publicité. Tous deux penchent également sur une offre complémentaire d’achat des chansons diffusées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés