La communauté du logiciel libre SourceForge.net a élu le client BitTorrent Azureus meilleur logiciel open-source toutes catégories confondues. Emule arrive juste derrière en meilleur challenger.

Il avait déjà été élu projet du mois en septembre 2004, et le voilà maintenant propulsé en première place des « SourceForge.net Community Choice Awards ». Ce concours, organisé par le temple du logiciel libre, vise à « reconnaître les projets et les auteurs qui ont excellé dans 14 catégories de logiciels« . Celles-ci allaient des bases de données aux outils de gestion financière en passant par les lecteurs multimédia et les outils réseau.

En lice figuraient de très grosses pointures de l’open-source comme FileZilla, PhpMyAdmin ou encore Gaim. Mais c’est le logiciel de P2P Azureus qui a été élu meilleur logiciel toutes catégories confondues, immédiatement suivi par eMule, que l’on ne présente plus.

Ces résultats soulèvent d’inévitables questions quant à l’amendement Vivendi adopté par l’Assemblée Nationale, et qui vise à condamner les éditeurs et diffuseurs français de logiciels de P2P « manifestement destinés à » une utilisation illicite. S’il y a peu de doutes objectifs quant au caractère licite de la destination d’Azureus ou d’eMule, certains professionnels s’inquiètent en France, à l’image de l’hébergeur OVH. Celui-ci a décidé de supprimer eMule de ses miroirs SourceForge alors que le logiciel est le plus téléchargé parmi tous les logiciels libres du monde, et qu’il sert à de nombreux projets licites d’économie de bande passante.

De plus, Azureus est un projet initié par le français Olivier Chalouhi. Aurait-il pris le risque de créer Azureus en France si l’amendement Vivendi existait déjà lorsque le projet est né ?

L’élection d’Azureus en tant que meilleur projet open-source 2006 montre bien la force créative du logiciel libre en France. Elle sera largement étouffée si l’amendement Vivendi reste au Sénat.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés