Au cours du mois de juillet, la Hadopi a franchi quelques seuils symboliques sur le terrain de la riposte graduée. Depuis le démarrage de ses activités en 2010, l'autorité a ainsi envoyé plus de 2 millions d'e-mails d'avertissement et 200 000 lettres recommandées.

La riposte graduée reprend du poil de la bête. Après un creux en mai et juin, le nombre de courriers électroniques envoyés aux internautes suspectés d'enfreindre le droit d'auteur sur les réseaux P2P a progressé substantiellement en juillet. Selon la dernière mise à jour des chiffres clés de la Hadopi, ce sont 92 000 recommandations qui ont été envoyées.

Avec ces 92 000 e-mails, la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet est finalement parvenue à franchir le seuil des 2 millions de messages envoyés. Le précédent seuil symbolique franchi par l'autorité administrative l'a été en avril 2012. Le cap des 3 millions ne sera vraisemblablement jamais atteint, du moins pas avec la Hadopi mais avec le CSA, qui doit prendre le relais.

Concernant les secondes recommandations, l'activité signalée par la Hadopi tend à prendre la forme d'une courbe en U écrasée. Tandis qu'une baisse globale est constatée de juin 2011 à septembre 2012, le rythme d'envoi a ensuite progressé mois après mois. En juillet, plus de 15 000 lettres ont été adressées aux internautes suspectés de persister dans le piratage. Le cap des 200 000 lettres a été dépassé.

Enfin, le dernier graphique s'intéresse aux délibérations prises dans le cadre de la riposte graduée. Après un pic important en juin, avec plus de 60 décisions, l'activité est revenue à un niveau plus habituel. En additionnant toutes les délibérations prises depuis juillet 2011, la barre des 700 dossiers traité a été franchie (710 très exactement)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés