L'appel à la générosité de Canonical a été entendu. Deux jours après le début de sa campagne, l'entreprise a récolté plus de 4,1 millions de dollars. Le chemin jusqu'à l'objectif final (32 millions de dollars) reste long, mais le projet a effectué un très bon démarrage.

Le pari est osé, mais les premiers résultats sont concluants. Pour l'instant. Deux jours à peine après son appel aux internautes, Canonical est parvenu à récolter plus de 4,1 millions d'euros sur la plateforme de financement participatif Indiegogo. À ce rythme, l'entreprise pourrait obtenir en deux semaines les 32 millions de dollars qu'elle demande pour financer le smartphone Ubuntu Edge.

À cette occasion, Canonical a réévalué sa grille pour obtenir le terminal à un tarif préférentiel. "Vous nous avez dit que vous vouliez plus d'opportunités pour obtenir l'Ubuntu Edge à un niveau de contribution plus bas", explique le site. Ainsi, pour obtenir le téléphone en exclusivité le jour de sa sortie, il fallait immédiatement verser 600 dollars. 5000 téléphones étaient disponibles à ce tarif. Tous ont été réservés.

Canonical poursuit cette logique, en constituant de nouveaux paliers. Pour chacun d'eux, un certain nombre de mobiles sont disponibles. Une fois tous les téléphones réservés, le prochain palier est activé. Bien entendu, plus les usagers tergiversent, plus le risque s'accroit de payer l'Ubuntu Edge à un prix de moins en moins préférentiel. En effet, les paliers proposent un prix de plus en plus élevé à chaque fois.

Pour Canonical, cette tactique est une bonne façon de pousser ses clients potentiels à prendre rapidement une décision. Pour les autres, aucun changement n'est à relever : la vente du téléphone se fera au prix de 830 dollars lorsque cette campagne sera terminée. Si le projet aboutit, la mise en vente du téléphone se fera au cours du printemps 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés