Windows Vista ne sera pas vendu en Europe s'il ne se conforme pas aux exigences des autorités européennes, a indiqué en substance la Commission dans un courrier adressé à Microsoft.

L’Europe est en guerre contre le géant américain du logiciel. Alors que le dossier d’abus de position dominante n’est pas encore bouclé, la Commission européenne se penche déjà sur le cas de Windows Vista, dont la sortie a été repoussée pour le début de l’année 2007. Elle a envoyé une lettre à Microsoft signée de Neelie Kroes, la commissaire européenne à la Concurrence, qui enjoint la firme de Redmond au maximum de diligence dans le respect de ses décisions lors de la commercialisation de Windows Vista. « Nous espérons que Microsoft fabriquera Vista en conformité avec les lois européennes de la concurrence« , a-t-elle ainsi résumé pour le Wall Street Journal.

Microsoft, qui vise la synergie entre son système d’exploitation et ses services en ligne, devra réviser son business plan s’il veut pouvoir faire du business tout court en Europe. Pas question, par exemple, d’intégrer le moteur de recherche MSN au prochain Internet Explorer 7. Inutile non plus de compter sur le logiciel de messagerie instantanée MSN Messenger, qui s’est justement imposé grâce à son intégration dans Windows XP. Et bien sûr, Windows Media Player devra faire demi tour aux frontières européennes.

En réponse, Microsoft joue la diplomatie. « Les consommateurs réclament un système d’exploitation plus sûr et plus fonctionnel et Microsoft a conçu Vista pour répondre à cette exigence tout en respectant ses obligations légales« , assure ainsi un porte-parole de Microsoft à Bruxelles. Ou comment faire la promotion de son prochain système d’exploitation en toutes circonstances.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés