Netflix poursuit son expansion européenne, mais évite toujours le marché français, malgré son importance. Le service se concentre surtout sur les pays situés au nord du Vieux Continent. La faute à la chronologie des médias et à la réglementation du secteur ?

Le rendez-vous du public français avec l'offre de Netflix n'aura pas lieu… cette fois encore. Le service de vidéo à la demande avec abonnement (SVOD) a annoncé ce mercredi son arrivée prochaine aux Pays-Bas, vraisemblablement au cours du quatrième trimestre 2013. L'entreprise poursuit ainsi son expansion internationale, mais continue d'éviter soigneusement l'Hexagone.

Netflix, qui est par ailleurs présent au Royaume-Uni en Suède, au Danemark, en Norvège, en Finlande et en Irlande, a-t-il l'intention de se lancer dans un autre pays européen d'ici la fin de l'année ? Les projets du groupe ne sont pas clairs. Le groupe a bien l'intention de s'étendre davantage sur le Vieux Continent, mais le calendrier d'arrivée dans les autres grands pays (Allemagne, France, Espagne, Italie, Belgique…) est incertain.

Concernant la France, il reste à voir si le marché de la SVOD intéresse assez Netflix. En effet, la chronologie des médias et la réglementation actuelle peuvent décourager les plus volontaires de se lancer. Il faut en effet patienter 36 mois (trois ans) entre la sortie d'un film en salle et son exploitation en SVOD. Par exemple, Man of Steel, qui est sorti aujourd'hui, sera accessible en SVOD qu'en 2016.

Si nombre d'internautes français seront probablement déçus d'être laissés une fois encore sur le bas-côté, les sociétés françaises spécialisées dans la SVOD ou qui ont des ambitions dans ce marché seront assurément rassurés de voir que le groupe américain n'est pas encore rival. On se souvient par exemple des discussions entre M6 et TF1 pour établir un partenariat dans la SVOD et contrer l'arrivée de Netflix.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés