Le VDSL2 sera proposé aux clients d'OVH cet automne. La firme française basculera automatiquement et sans surcoût les lignes éligibles.

Fin avril, l'introduction de la technologie VDSL2 sur la boucle locale de cuivre de France Télécom a été approuvée par le comité d'experts, après deux ans de travail. Une phase de pré-généralisation du VDSL2 a été engagée dans deux départements. Ensuite, "le calendrier de disponibilité commerciale des offres VDSL2 dépendra ensuite de la stratégie propre à chaque opérateur", a rappelé l'ARCEP.

Concernant OVH, pas question de trainer. Clubic a constaté que l'entreprise française compte faire basculer ses clients ADSL en VDSL2, automatiquement et sans surcoût, sous réserve d'éligibilité. Un outil est d'ailleurs disponible pour vérifier si la distance entre l'adresse du client et le nœud de raccordement abonné (NRA) n'est pas trop grande. Au-delà d'un kilomètre, l'intérêt du VDSL2 disparaît.

Malgré cette condition, le régulateur des télécommunications estime que 16 % des lignes actuelles (c'est-à-dire 5 millions) peuvent bénéficier du VDSL2. Si la capacité théorique maximale est de 100 Mbit/s sur les lignes de cuivre, l'ARCEP rappelle que "le débit réel maximum observé sur le territoire devrait se situer autour de 50 Mbit/s pour les lignes les plus courtes […] compte tenu des contraintes d'introduction".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés