Jolla a dévoilé The Movement, son premier téléphone mobile basé sur le système Sailfish OS issu de MeeGo. Prometteur, le téléphone dispose par ailleurs d'un concept original de coque interactive.

Alors que Firefox OS fait tout juste son entrée sur le marché, que l'on attend les premiers téléphones sous Tizen OS par Samsung, et que Canonical lance aussi prochainement son système Ubuntu pour mobiles,… voici l'arrivée d'un nouveau concurrent pour les systèmes d'exploitation mobiles libres et open-source. Jolla a dévoilé ce lundi son premier téléphone sous Sailfish OS, un système issu des cendres de MeeGo, basé sur le projet open-source Mer dont des briques sont partagées avec Tizen. L'un des avantages du système est qu'il peut exécuter y compris des applications Android, ce qui lui assure dès le lancement un nombre d'applications très conséquent.

Ce premier smartphone, baptisé tout simplement Jolla (et non "The Movement" qui n'est qu'un slogan), vise l'originalité par la grande personnalisation qu'il offre à travers sa coque interchangeable. L'utilisateur peut associer un profil utilisateur à chaque coque de couleur différente, et choisir par exemple d'avoir un environnement différent pour le travail et la maison, matérialisé par un changement de coque. Tout peut être modifié, du contenu des applications jusqu'à la police utilisée pour l'affichage, en passant par la musique jouée, les contacts affichés, etc.

Le téléphone lui-même n'a pas de boutons physiques, l'interface de Sailfish ayant été spécialement étudiée pour être exclusivement tactile, avec des concepts graphiques qui ne sont pas sans rappeler les tuiles de Windows Phone 8.

Vendu 399 euros (avec une date de lancement prévu d'ici la fin de l'année 2013), Jolla est équipé d'un écran tactile 4,5", d'un processeur dual-core (non spécifié), de 16 Go de mémoire interne, d'une caméra 8 Mpix avec autofocus, et sera compatible 4G. 

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos