Free Mobile a séduit 6,1 millions de clients depuis son lancement. Au cours du premier trimestre 2013, 870 000 abonnés ont rejoint les rangs de l'opérateur. Il pèse aujourd'hui près de 9 % du marché français de la téléphonie mobile.

Jusqu'où ira Free Mobile ? Ce mercredi, le groupe Iliad a livré ses résultats (.pdf) pour le premier trimestre 2013. En trois mois, l'opérateur a gagné 870 000 nouveaux clients. Au 31 mars, il y a donc plus de 6,1 millions d'abonnés. Le rythme d'acquisition demeure globalement stable par rapport aux précédents trimestres du groupe. Free Mobile pèse désormais 9 % du marché français de la téléphonie mobile.

Sur les réseaux fixes, l'attractivité du FAI reste vive. Il a attiré 92 000 nouveaux abonnés (net de résiliations et hors migrations Alice) haut débit au cours du trimestre. Selon l'opérateur, ce nombre représente près de 40 % de la totalité des recrutements survenus au cours de cette période. Au total, Free compte près de 5,5 millions de clients.

Concernant les données financières, le chiffre d'affaires global du groupe est en hausse de 40 % sur le trimestre, lui permettant de s'établir pour la première fois au-dessus de la barre des 900 millions d'euros. La montée en puissance de ses activités mobiles (+202 % entre le premier trimestre 2012 et celui-ci) a vivement contribué à la dynamique générale du groupe. Sur le fixe, la progression n'est que de 10 %.

Free Mobile a généré 294,5 millions d'euros de chiffre d'affaires sur le trimestre, contre 97,5 millions l'année précédente. Concernant les activités fixes, le FAI a réalisé un chiffre d'affaires de 615,6 millions d'euros au premier trimestre 2013 contre 559,7 millions lors de la période précédente. La variation globale, incluant fixe et mobile, entre les deux trimestres est de 38,4 %.

À titre de comparaison, Free Mobile avait conquis 2,6 millions d'abonnés au premier trimestre 2012, 3,6 millions au deuxième, 4,4 millions au troisième et 5,2 millions au quatrième. En moyenne, l'opérateur gagne un peu plus de 800 000 nouveaux abonnés chaque trimestre. Reste à savoir jusqu'à quand Free pourra maintenir un tel rythme d'acquisition. Si celui-ci se confirme, il devrait atteindre les 7 millions le trimestre prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés