En France, la copie privée est un droit. Qui n'est certes pas opposable en justice aux ayants droits qui tentent d'empêcher la copie par des DRM et autres méthodes anti-piratage, mais un droit contre lequel les industries culturelles ne peuvent pas non plus s'opposer autrement que par des mesures techniques de protection. Il est donc en principe légal en France, à condition d'accéder légalement aux musiques, de copier les chansons que l'on écoute sur les services de streaming, comme l'on faisait au siècle dernier en copiant sur cassette audio les chansons diffusées sur les radios FM.

Néanmoins, Google a réagi rapidement pour supprimer de Google Chrome l'extension Downloadify, révélée mardi par le site danois Tweakers, qui permettait de télécharger les chansons de Spotify sans DRM. L'extension profitait du fait que la version HTML5 de Spotify n'était pas chiffrée, contrairement aux versions téléchargeables du logiciel Spotify sur Mac ou PC.

L'auteur de Downloadify a lui-même réagi en publiant l'extension et son code source sur GitHub, où il est encore possible de la télécharger pour l'installer. Il suffit en effet d'ouvrir la fenêtre des extensions Chrome (menu Outils > Extensions), et d'y glisser-déposer le fichier Spotify-Chrome.crx pour l'installer. En principe, les chansons écoutées sont automatiquement ajoutées dans votre dossier "Téléchargements".

Cependant, nos essais n'ont pas été concluants. Soit nous ne savons pas faire fonctionner l'extension (ce qui est très possible, et dans ce cas n'hésitez pas à nous indiquer dans les commentaires la marche à suivre), soit Spotify a déjà contrecarré Downloadify pour protéger ses chansons contre la copie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés