Apple a dévoilé des résultats financiers moins impressionnants qu'à l'accoutumée. À cette occasion, Tim Cook a assuré que son entreprise a plein de projets en stock. Mais selon le PDG du groupe, il ne faut s'attendre à aucune annonce particulière avant cet automne.

L'exception Apple touche-t-elle à sa fin ? Après un règne d'un peu plus d'une décennie dans le secteur des terminaux mobiles (allant du baladeur numérique iPod à la tablette iPad, en passant par l'inévitable iPhone), l'entreprise américaine marque le pas. La valeur de son action a fondu de plus d'un tiers depuis septembre et ses résultats financiers, sans être mauvais, tranchent avec les performances passées du groupe.

Soucieuse de mettre un coup d'arrêt à sa dégringolade en bourse, la firme de Cupertino a prévu de verser des milliards de dollars à ses actionnaires d'ici à 2015. Au total, 100 milliards seront distribués sous forme de dividendes. Mais ce n'est pas sur ce terrain qu'Apple est attendu : l'entreprise américaine est-elle toujours en mesure de sentir les tendances du marché, d'innover de provoquer une rupture technologique ?

La dernière véritable surprise était l'iPad, en 2010. Depuis cette date, l'entreprise a commercialisé des nouvelles versions de ses produits ou lancé des modèles chargés d'occuper d'autres segments (comme l'iPad Mini). Certes, les améliorations apportées à chaque nouvelle génération sont appréciées et saluées. Mais ça ne suscite ni excitation, ni curiosité, ni surprise. Surtout lorsque le design de l'appareil n'évolue plus.

Le risque pour Apple est de donner l'impression de faire du sur-place. Alors, Apple a-t-il quelque chose de neuf dans ses cartons ? À en croire Tim Cook, oui. Dans une session de questions / réponses avec des analystes, rapportée par Business Insider, le chef d'entreprise a naturellement assuré que des services et produits "incroyables" étaient en cours de développement.

Mais rien ne sera annoncé à très court terme. À entendre le PDG du groupe, il faudra patienter à partir de cet automne pour découvrir une partie des nouveaux projets du groupe. Comme la montre high-tech iWatch ? En gestation depuis un moment, elle devrait être dévoilée dans les prochains mois. Mais les prochaines conférences du groupe d'ici l'automne devraient être assez fades en termes de nouveautés.

La remarque de Tim Cook est surprenante. Il est difficile de croire qu'elle a été prononcée par hasard, car elle tue toute attente et espérance pour les prochaines keynotes. Est-ce une tactique pour détourner l'attention et finalement créer la surprise en présentant finalement quelque chose ? Ou bien une façon de ménager l'humeur des marchés en avertissant très en amont qu'il n'y aura aucune surprise cet été ?

Des rumeurs affirment pourtant qu'Apple a bien l'intention de dévoiler un nouveau produit en juin oui juillet. Comme un iPhone d'entrée de gamme ? Possible, même si ce type d'appareil tranche avec la politique commerciale du groupe. Quoiqu'il en soit, les interrogations sur la direction de Tim Cook ne vont pas cesser vu les incertitudes qui planent au-dessus d'Apple

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés