Après la décision d'un tribunal australien qui n'a pas déclaré illégale la fourniture de chips modifiés pour Xbox, on vient d'apprendre que Microsoft aurait décidé de changer la clé de sécurité sur ses consoles. NVidia a donc du renvoyer à la chaîne les chips déjà produits.

La clé actuelle avait été découverte par reverse engineering (voir cette page pour plus d’informations) il y a quelques mois et permettait aux hackeurs d’installer ce qu’ils voulaient sur la console américaine. Combien de temps leur faudront-ils pour cracker la nouvelle ? Sans doute aussi peu…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés