Lorsque le géant de l'informatique Apple a introduit les podcasts sur iTunes, il était écrit que ce nouveau mode de diffusion, jusque là gratuit, serait promis demain à une belle destinée commerciale. Le mouvement s'amorce puisque la firme de Cupertino propose le premier podcast payant sur iTunes.

Le succès du podcasting est tel qu’il est inconcevable pour les diffuseurs de contenus de ne pas chercher à en tirer menue monnaie. Etant donné le mode de diffusion libre par RSS et MP3, beaucoup d’analystes s’attendaient à ce que la publicité audio ou vidéo devienne le principal mode de monétisation des podcasts en 2006. Après tout, le podcasting n’est rien moins qu’une émission de radio ou de télévision, la concentration des médias en moins. Plutôt que de bombarder massivement des publicités pour le journal de Claire Chazal, qui n’intéressent qu’une fraction de la population, la publicité sur les podcasts permettrait de multiplier les niches spécialisées. Elles permettraient aux annonceurs de bénéficier de publicités beaucoup plus ciblées, et donc à la fois mieux acceptées par les internautes, et plus efficaces.

Toutefois Apple a une autre vision des choses. Le leader de la musique en ligne veut transformer l’essai du succès de l’implantation des podcasts dans iTunes, et proposer aux diffuseurs de faire payer l’abonnement, le tout bien sûr en prélevant sa commission. C’est un livre audio qui sera le premier à être proposé sous cette forme.

Apple a en effet annoncé qu’il facturerait 9,99 $ l’abonnement aux vingt épisodes du livre EarthCore de Scott Sigler, lus par l’auteur lui-même. Ce podcast avait déjà été diffusé gratuitement il y a six mois, et 10.000 internautes s’y étaient abonnés.

Nul doute que les grands fournisseurs de contenus ne tarderont pas à s’enfouir dans cette brèche ouverte par Apple, qui leur permet de s’adresser directement à leur public, à l’image de l’initiative gratuite d’EMI…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés