Après avoir acheté la division informatique personnelle d'IBM en 2005, Lenovo va-t-il acquérir l'un des principaux acteurs de la téléphonie mobile ? Depuis le début de l'année, l'industriel chinois manifeste un intérêt croissant pour BlackBerry. Le constructeur canadien, en perte de vitesse, constituerait une prise de choix.

BlackBerry passera-t-il sous pavillon chinois ? Bien qu'en perte de vitesse dans le secteur des smartphones, le constructeur canadien attise encore certaines convoitises. Au cours d'un entretien donné aux Échos, le directeur général de Lenovo a laissé la porte ouverte à une éventuelle acquisition. La prise de contrôle du fabricant de smartphones "pourrait éventuellement avoir du sens".

Yang Yuanqing a néanmoins ajouté que cette opération ne pourrait se faire qu'une fois le marché des smartphones étudié et le "poids exact" de BlackBerry déterminé. Ce n'est qu'à l'issue de cette évaluation que Lenovo s'engagera dans l'acquisition de l'industriel. Si celle-ci aboutit, Lenovo deviendra alors la troisième grande firme chinoise, après ZTE et Huawei, à peser significativement dans ce secteur.

En début d'année, Lenovo avait déjà manifesté son intérêt pour BlackBerry. Lors du 41ème forum économique mondial, le directeur financier Wong Wai Ming avait semé quelques indices révélant tout l'intérêt du fabricant  chinois pour la société canadienne. "Nous regardons toutes les possibilités, RIM parmi d'autres", avait-il déclaré, se gardant bien de trop en dire.

Dépassé par le succès d'Apple et de Samsung, BlackBerry tente un retour gagnant dans la téléphonie mobile. L'entreprise a organisé une conférence de presse fin janvier, où la nouvelle version de son système d'exploitation pour smartphones a été dévoilée. En marge de la présentation de BlackBerry 10, deux nouveaux terminaux ont été annoncés : le Z10 et le Q10.

Encore loin des performances commerciales de Huawei et de ZTE, Lenovo a présenté un premier mobile embarquant la puce Medfield d'Intel, lors du Mobile World Congress 2012. Baptisé Lenovo K800 et propulsé par Android 4.0, il dispose d'un processeur 1,6 GHz, d'un écran 4,5 pouces 720p TFT, d'un appareil photo 8 mégapixels, d'une puce compatible avec les réseaux HSDPA, Wi-Fi et Bluetooth 3.0, et d'une puce GPS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés