Les majors de l'industrie du cinéma portent plainte contre le coréen Samsung Electronics. Le fabricant aurait commercialisé des lecteurs DVD qui permettaient trop facilement de détourner les protections anti-copie.

Le Korea Times rapporte que Walt Disney, Time Warner, Paramount Pictures, 20th Century Fox et Universal Studios auraient déposé plainte contre Samsung. Révélées par Bloomberg ce week-end, les plaintes viseraient des lecteurs DVD du coréen qui auraient permis aux consommateurs de contourner le chiffrage censé empêché la reproduction des films. Les studios exigent que le fabricant rappelle les produits qui posent problèmes.

« Nous ne connaissons pas exactement le contenu de la plainte et les intentions des plaignants« , indique un porte-parole de Samsung. « Nous n’avons pas encore reçu la plainte« . Le porte-parole suppose néanmoins qu’il s’agit d’un problème avec le lecteur DVD-HD841 commercialisé en Amérique du nord en 2004. Ce message trouvé sur un blog explique qu’une simple mise à jour du firmware permettait de faire sauter la protection HDCP qui empêche de bénéficier de la haute-définition sur une connectique non sécurisée.

« Si c’est ça, nous ne savons pas de quoi les studios de cinéma se plaignent sur les produits, dont la production a été arrêtée il y a plus de 15 mois« , se demande le porte-parole. La production s’est arrêtée lorsque les inquiétudes vis à vis de la protection anti-copie ont été levées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés