Il ne s'agit pas encore d'expérimenter sur un blockbuster, loin s'en faut. Mais c'est une première. D'ici cet été sortira, en simultané en VOD et en salles de cinéma, un film documentaire sur l'artiste brésilien Gilberto Gil. D'autres films suivront sur le même modèle, pour tester les effets d'une modernisation de la chronologie des médias.

L'an dernier, Bruxelles a lancé une initiative publique visant à expérimenter la sortie simultanée d'un film au cinéma et sur Internet, pour "évaluer les avantages de la sortie de longs-métrages sur différentes plates-formes le même jour". Alors qu'en France la patate chaude de la chronologie des médias a été lancée dans les mains de Pierre Lescure, l'initiative doit avoir pour mérite de mesurer l'impact que peut avoir la disponibilité (légale) d'un film sur les plateformes de VOD pour l'attractivité du film dans les salles. Y a-t-il cannibalisation comme le craignent les salles de cinéma, ou un effet publicitaire mutuel favorable aux deux supports ?

Le consortium The TIDE Experiment, formé notamment par la Société Civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs (l'ARP), Europa Distribution, Under the Milky Way et The Film Agency, a annoncé mardi la sortie prochaine de leur premier film en sortie "simultanée ou quasi-simultanée" en salle et en VOD, dans le cadre du programme MEDIA de la Commission Européenne.

Il s'agira d'un documentaire musical réalisé par Pierre-Yves Borgeaud et distribué par Urban, dédié à l'artiste et ancien ministre de la Culture brésilien, Gilberto Gil. Viramundo : a journey with Gilberto Gil sortira en salle et en VOD "entre avril et juillet" dans 10 pays européens, dont la France :

"Cette sortie européenne et les trois à venir de The TIDE Experiment contribuent à initier de nouveaux modèles pour l’exposition des œuvres indépendantes européennes à l’ère numérique", explique Michel Hazanavicius, qui présidente l'ARP. La déléguée générale Florence Gastaud, pour sa part, y voit "la légitimité d'expérimenté (…) l'éventuelle complémentarité des exploitations VOD et salle, et des aménagements réglementaires portant sur la chronologie des médias".

Actuellement, un film ne peut être publié légalement sur les plateformes de VOD qu'au plus tôt quatre mois après la sortie en salle, le délai étant d'autant plus long que le film connaît du succès.  

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés