La montre iWatch d'Apple ne serait pas qu'un vague et hypothétique projet. Il s'agit d'un programme bien engagé. Et pour cause, une centaine d'employés d'Apple est mobilisée, selon Bloomberg.

À quoi mesure-t-on l'importance d'un projet dans une entreprise ? Au nombre d'employés mobilisés pour lui permettre d'aboutir ? Cela peut constituer un très bon indicateur. Or justement, Bloomberg est en mesure d'affirmer qu'une centaine de salariés d'Apple est en train de plancher sur la conception de la iWatch, une montre high tech capable d'interagir avec les autres terminaux de la marque.

Vu le nombre d'individus impliqués dans ce programme, il est clair que l'iWatch n'en est plus au stade de la simple ébauche griffonnée sur un bout de papier. Le développement de cette montre high tech est vraisemblablement bien avancé et le début de la production industrielle devrait, en toute logique, suivre très bientôt. Une commercialisation fin 2013 pourrait dès lors être envisagée.

De multiples rumeurs gravitent autour de cette mystérieuse iWatch. Si ses caractéristiques techniques sont encore inconnues, on peut raisonnablement penser que certains éléments figurent nécessairement sur la feuille de route fixée par Apple : les applications mobiles devraient pouvoir être installées sur la montre, qui elle-même disposerait d'une solide connectivité.

Celle-ci lui permettrait d'interagir avec d'autres dispositifs situés dans un environnement proche (c'est-à-dire au sein du foyer), en particulier les terminaux sous iOS. De cette façon, la montre pourrait recevoir diverses notifications sur son écran, sans que l'usager ait besoin de sortir son téléphone de sa poche ou de chercher sa tablette tactile.

La montre iWatch s'inscrit dans un mouvement plus général où l'informatique n'est plus seulement mobile (via les ordinateurs portables, les tablettes ou les smartphones) mais peut également "habiller" l'usager. Si Apple s'oriente vers un système qui se place au poignet, Google se tourne plutôt vers un dispositif qui se place au niveau des yeux : les lunettes Google Glass.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés