Lundi, Pascal Nègre menace YouTube de retirer toutes les chansons du catalogue d'Universal Music. Mardi, le même Pascal Nègre ajoute une chanson sur YouTube.

Pascal Nègre, le nouveau stratège numérique d'Universal Music, a une conception bien à lui de la négociation. Lundi dernier,  à l'occasion du Midem à Cannes, le président d'Universal Music France a tapé du point sur la table en demandant à YouTube de remettre la publicité sur les chansons diffusées sur la plateforme. Depuis le début de l'année, la Sacem et YouTube négocient en effet le renouvellement d'un contrat de licence, et tant que le contrat n'est pas signé, la filiale de Google estime qu'elle n'a plus à gagner de l'argent sur les chansons diffusées, et donc qu'elle n'a plus de revenus publicitaires à partager. La Sacem, qui rémunère les auteurs et compositeurs, mais aussi les maisons de disques en tant qu'éditeurs, n'a donc plus de sous à redistribuer. En demandant à YouTube de remettre la publicité, Pascal Nègre espère donc retrouver des sources de revenus.

Dans le cas contraire, "nous demanderons à YouTube d'enlever nos vidéos clips", a t-il déclaré au Midem, sous forme de menace. Laissant ainsi entendre que YouTube aurait davantage besoin des clips d'Universal Music, qu'Universal Music n'avait besoin de YouTube pour promouvoir ses artistes.

Mais voilà qu'au lendemain de ses déclarations, Universal Music a mis en ligne le dernier clip de Mylène Farmer, "je te dis tout". Diffusé, bien sûr, sans publicité. Prouvant ainsi à YouTube que la maison de disques avait plus à perdre qu'à gagner à refuser un espace de promotion aussi incontournable que la plateforme de Google.

La page officielle de la chanson, JeTeDisTout.com, est même exclusivement composée de l'embed de la vidéo YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos