Décidemment, Shareaza n'a pas fini de faire parler de lui. De versions en versions ce client Gnutella ne fait que repousser encore un peu plus loin ses principaux concurrents. Sans exception, la version 1.5 sortie aujourd'hui renforce la domination d'un logiciel encore inconnu il y a quelques semaines.

La principale évolution cette fois porte sur l’interface de recherche. Il s’agit sans doute dèsormais de la meilleure existant à l’heure actuelle. C’est bien simple, tout est indiqué. Outre les indications traditionnelles (nom du fichier, type, taille, durée, etc.), Shareaza ajoute un lot d’informations très intéressantes. Il est ainsi possible de connaître la qualité des sources à travers différents critères : présence d’un firewall, stabilité, nombre de sources, vitesse de transfert évaluée, client Gnutella utilisé. Notez que l’interface reprend également les icônes de fichiers de votre système. Si vous devez quitter votre poste sans avoir eu le temps de lancer votre téléchargement, une fonctionnalité unique sauve maintenant automatiquement les recherches en cours, avec toutes leurs options (filtres, critères de séléctions…). Au lancement de Shareaza, le logiciel reprendra automatiquement les recherches pour trouver de nouvelles sources.
Et que dire du nouveau « tooltip » inclu dans l’écran de recherche ? Si vous désirez des informations sur l’un des résultats proposés, il suffit de laisser le pointeur de la souris dessus pour voir apparaître une boîte indiquant toutes les données nécessaires.

Concernant les transferts de fichiers, Shareaza permet dèsormais de toujours garder un oeil sur eux grâce à une fenêtre détachable qui indique les taux de transferts. Si plusieurs sources sont disponibles, vous verrez mêmes quel fragments de fichiers sont téléchargés. Cette fenêtre s’ouvrira automatiquement si vous cliquez sur un lien de téléchargement du type Gnutella ou Magnet, facilement trouvable par exemple à travers le moteur de recherche Bitzi, sorte de Google du peer to peer (dont nous vous reparlerons bientôt).

Bref, encore une fois, les fonctionnalités de Shareaza étonnent, éblouissent, surprennent. Mais le plus surprenant est de voir qu’il n’y a sur le logiciel aucune publicité ni aucun spyware.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés