La fondation Wikimédia a levé le voile sur un nouveau projet communautaire, lancé à l'occasion du douzième anniversaire de l'encyclopédie libre et gratuite Wikipédia. Baptisé Wikivoyage, il s'agit d'un guide de voyage touristique qui pourra être librement enrichi par les contributeurs. Plus de 50 000 articles sont disponibles, dont plus de 2400 en français.

Le Routard n'a qu'à bien se tenir ! La référence des guides touristiques français a désormais un nouveau concurrent et celui-ci promet d'être redoutable. En effet, la fondation Wikimédia a lancé mardi un nouveau projet, baptisé Wikivoyage, qui ambitionne de devenir un guide de voyage libre, complet, à jour et fiable. Et si le site est toujours en version beta, il recense d'ores et déjà 2423 entrées rédigées en français.

À l'origine du projet, un constat. "Il y a une énorme demande pour des informations sur les voyages, mais très peu de sources sont exhaustives sans être commerciales", écrit Sue Gartner, directrice de la fondation. "C'est sur le point de changer".

Il faut remonter à 2006 pour retrouver les premières traces de Wikivoyage. À l'époque, le guide était exclusivement disponible en allemand et en italien. Entretenu par une association allemande à but non lucratif, le projet est cédé à la fondation Wikimédia. Le conseil d'administration valide la migration des contenus du guide sur ses serveurs en octobre 2012. L'opération est effectuée le mois suivant.

Depuis, le projet a pris de l'ampleur : sept nouvelles langues (anglais, espagnol, français, néerlandais, portugais, russe, suédois) et un total de 50 000 articles. La version anglaise est la plus fournie, avec plus de 26 500 entrées disponibles. Wikivoyage en allemand arrive en deuxième position, avec plus de 12 200 articles. Les versions portugaise et néerlandaise sont respectivement troisième (3700) et quatrième (3200).

Wikivoyage a été lancé le jour du douzième anniversaire de l'encyclopédie libre et gratuite Wikipédia. Le projet rejoint ainsi les nombreuses autres initiatives déjà installées par la fondation, comme Wiktionnaire (dictionnaire), Wikiquote (recueil de citations), Wikisource (textes du domaine public) ou encore Wikimedia Commons (médiathèque)…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés