Publié par Julien L., le Jeudi 27 Décembre 2012

Le Conseil national du numérique va être réanimé (MàJ)

La deuxième version du Conseil national du numérique est sur les rails. Fleur Pellerin a présenté un décret en Conseil des ministres qui vise à élargir les missions de l'instance consultative, à accueillir des personnalités du monde universitaire et appliquer une plus stricte parité entre hommes et femmes. La nomination des membres sera effectuée par François Hollande à une date ultérieure.

Mise à jour - Dans une question publiée mercredi au Journal officiel, le député UMP Gérald Darmanin presse Fleur Pellerin de préciser ses intentions vis-à-vis du CNN.

Le parlementaire "lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles sont les nouvelles missions et objectifs du conseil national du numérique" et "souhaiterait savoir comment sera composé le conseil, et selon quelles règles".

Sujet du 13 décembre - Lors du Conseil des ministres du 12 décembre, Fleur Pellerin a présenté un décret destiné à remettre sur pied le Conseil national du numérique, dont les membres avaient démissionné par surprise en juillet dernier pour protester contre la nomination comme secrétaire général du conseiller numérique de la ministre déléguée en charge de l'innovation et de l'économie numérique.

Concernant le rôle de l'organe consultatif, le décret va élargir ses missions "à l'ensemble des questions posées par le développement du numérique". Il s'agit donc de ne pas traiter uniquement de sujets économiques, mais d'aborder davantage des problématiques plus sociétales comme allant de l'éducation à la santé en passant par l'administration ou la protection de l'enfance.

À sa naissance, le Conseil national du numérique avait été accusé de ne se soucier que de sujets économiques. Il faut dire que seuls des entrepreneurs, des lobbies d'entreprises et des cadres dirigeants de grandes sociétés des télécommunications constituaient l'instance consultative. Les représentants du public et les universitaires avaient été écartés. Cela devrait changer.

Fleur Pellerin compte également faire respecter la parité entre hommes et femmes. Là encore, le Conseil national du numérique né sous la présidence de Nicolas Sarkozy n'a pas particulièrement brillé. Il ne comptait que deux femmes contre seize hommes. "Les règles relatives à sa composition sont modifiées en conséquence", prévient le gouvernement.

"Un programme annuel de travail sera soumis à la consultation du public et adopté dans une formation du conseil élargie à des parlementaires et à des personnes investies localement dans le développement du numérique", ajoute le communiqué. La nomination des membres sera effectuée par François Hollande à une date ultérieure.

Publié par Julien L., le 27 Décembre 2012 à 17h40
 
14
Commentaires à propos de «Le Conseil national du numérique va être réanimé (MàJ)»
Inscrit le 03/01/2012
390 messages publiés
Ah bah oui, faut bien que les successeurs de De Martino, Tabaka et consorts puissent avoir leur marchepied pour aller pantoufler après !
Inscrit le 06/04/2011
4031 messages publiés
C 'est vrai que l ' on n ' est pas endetté ! Et puis un peu plus , un peu moins, hein ? Au point où on en est .
Inscrit le 21/02/2005
372 messages publiés
En ces temps de crise, il n'aurait pas été plus judicieux de supprimer cette institution créée par SARKOSY et qui n'a rien apporté
Inscrit le 23/09/2008
1917 messages publiés
Décidément cette législature ressemble de plus en plus à la précédente.

Donc c'est toujours les mêmes qui tirent les ficelles, seules les marionnettes ont changé.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
bah voilà +1 , la marionette précedente etait trop anxiogène, enervante , revoltante alors on en a mis une un peu moins guronsan dans l'aspect .
Inscrit le 13/08/2010
8801 messages publiés
la parité homme/femme... ben voyons ! Youpla-boum, c'est la fête.
Au fait il sert à quoi, ce bouzin ? Perdu au milieu de toutes les hautes autorités, les Arcep-CSA qui-doivent-fusionner-pour-le-bien-de-l'internaute, etc ????
Inscrit le 10/07/2008
3480 messages publiés
la parité homme/femme... ben voyons ! Youpla-boum, c'est la fête.

Je compte 11 femmes pour 9 hommes (7 si on enlève Valls et Montebourg) parmi les ministres du gouvernement Ayrault. Ca manque d'hommes.
Inscrit le 23/07/2012
108 messages publiés
Mais pourquoi tant chercher à le réanimer? Laissez-le mourir en paix, enfin!

Non à l'acharnement thérapeutique.
Inscrit le 13/08/2010
8801 messages publiés
Attention de ne pas réanimer n'importe-quelle momie...
ça présente des risques !

Image IPB
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Bravo les gars ! Quand les politiques prennent des décisions à propos du numérique, vous les accusez de décider sans savoir.

Quand ils mettent en place un organe constitué de professionnels chargés de leur apporter leur avis sur des sujets techniques, vous gueulez également !

La cohérence n'est pas ce qui anime particulièrement le lecteur de Numerama
Inscrit le 26/03/2012
19 messages publiés
Il est totalement absurde de vouloir imposer la parité au sein du CNNum.
En effet, la discrimination positive n'a de sens que lorsqu'il y a discrimination négative, ce qui n'est pas le cas pour les femmes dans le numérique (il y a suffisamment de discriminations comme cela dans notre secteur - seniors, handicapés, syndicalistes... - pour ne pas en rajouter).
S'il n'y a que 15 ou 20% de femmes dans le numérique, ce n'est donc pas un problème de discrimination mais d'attractivité du secteur pour la gente féminine, or ce n'est pas cette parité dans le nouveau CNNum, non représentative de la réalité du secteur et, surtout, dont on ne voit pas vraiment l'utilité, qui va changer la donne...
Décision purement idéologique !!!
Inscrit le 26/01/2012
628 messages publiés
1 pas en avant 10 pas en arrière.

encore un truc inutile qui vas gaspiller l'argent du contribuable.

enter, si le gouvernement veut avoir l'avis des pros, pas besoin de créer un conseil juste bon à faire une place pour les copains et les payer grassement (qui as dit SACEM?), non ils lancent une consultation ils écoutent les associations de défense des internautes (APRIL, LQDN, FRAMASOFT, des techniciens du réseaux, et j'en passe car ne les connait pas tous).
bien sur s'ils écoutent les lobbyistes corrompus par les majors de l'industrie de l'abrutissement (dont universale).

donc encore un commissions de potiches, cruches et pantins destinés à gaspiller nos impôts (et ne me sort pas l'argument fallait voter pour starko, il aurait fait pareil voir pire).
Inscrit le 26/12/2010
35 messages publiés
Le CNNum n'est pas l'institution qui a coûté le plus d'argent, loin s'en faut et ce n'est pas l'institution la plus inutile qui existe dans notre paysage administratif actuel.
Laissons au Gouvernement actuel une chance de mettre en place quelque chose et si ça ne fonctionne pas, on avisera.
Sur le fond de la composition du CNNum, je ne suis pas favorable à la parité stricte hommes/femmes. Les femmes sont présentes dans le numérique mais il ne faut pas que le respect de la parité devienne un prétexte pour y coller des potiches.
Sur la question de la présence d'universitaire, je manque sûrement d'objectivité mais il me semblerait plus judicieux d'inclure des techniciens qui construisent Internet au jour le jour plutôt que des universitaires qui - certes réfléchissent - mais sont trop souvent cachés dans leurs tours d'ivoires.
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- Epluchez sur Wikipedia, la composition du CN Num :21 personnes mais des emplois non-attribués à des nouveaux pauvres ( un geste noble du Président aurait pu faire le bonheur de quelques chômeurs dans le besoin, aurait été charitable et bienveillant de sa part )..mais à des cumulards profiteurs , disposant d'un autre emploi fictif "optenu par brigue, étant vieux courtisans" ( Le Cid- Corneille ), et qui iront déplacer, leur trop-plein d'argent, dans 1 paradis fiscal frontalier au choix !.......Belle monarchie républicaine!
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6