Plus que les caractéristiques techniques, Orange a souligné les nouveaux usages qui naîtront de ses innovations. Après avoir évoqué ses nouvelles Livebox, la 4G et la fibre optique, l'opérateur français a mis l'accent sur l'hébergement à distance (cloud computing) et le paiement sans contact (NFC).

En marge de la présentation de ses nouvelles Livebox et de sa feuille de route dans le très haut débit, Orange a profité de sa conférence de presse pour faire le point sur plusieurs nouveaux services qui vont, selon l'opérateur, progressivement entrer dans les habitudes de ses clients. Il s'agit de l'hébergement à distance (cloud computing) et le paiement sans contact (NFC) .

Le cloud d'Orange

L'entreprise a officialisé son offre de cloud computing. Disponible à partir de décembre, le service mettra à disposition de chaque client du FAI un espace de stockage de 50 Go (soit environ 10 000 fichiers musicaux ou 20 000 photos). Les clients équipés d'une Livebox Play et éligibles à la fibre optique auront droit à 100 Go à partir de février 2013. Même chose pour les clients mobiles 4G.

Point notable pour les mordus du mobile, le trafic de données entre le téléphone et l'espace de cloud ne sera pas décompté du forfait mobile Orange. Les échanges pourront ainsi être illimités, sans risque de dépasser le quota autorisé. Des partenariats avec des fabricants d'appareils photo numérique (APN) comme Samsung ont par ailleurs été tissés, permettant d'envoyer immédiatement dans le cloud les photos prises.

Au cours de la conférence de presse, Stéphane Richard a assuré que les serveurs utilisés dans le cadre du cloud computing sont situés sur le territoire national. Le PDG du groupe a également assuré que les données envoyées par les clients d'Orange ne feront l'objet d'aucune utilisation commerciale.

Le paiement sans contact

S'agissant de la communication en champ proche (NFC), Orange fait savoir que plus de 20 téléphones dotés d'une puce NFC seront proposés en boutique en 2013. "L'écosystème NFC se met en place et deviendra une réalité" l'an prochain, assure l’opérateur. Signe de ce développement, Orange indique avoir tissé des partenariats avec BNP Paribas, Crédit Mutuel ou encore Veolia.

Au premier semestre 2013, un tiers des points de vente – notamment Carrefour – disposant du NFC sera accessible aux clients Orange ayant un mobile compatible. Pour assurer la sécurité des transactions, le FAI indique que le paiement sans contact sera couplé à la carte SIM, afin de tendre vers une protection équivalente à celle présente au niveau des cartes bancaires.

Ces cartes SIM NFC seront diffusées à l'ensemble des clients, ajoute l'opérateur. Mais le NFC ne servira pas qu'à effectuer des paiements. Il sera aussi possible de s'identifier avec son téléphone mobile pour accéder à une zone spécifique ou à un système informatique, de réserver des tickets pour un spectacle ou de récupérer des informations sur un point d'intérêt.

Reste à savoir si les utilisateurs suivront le mouvement et accepteront que le mobile se substitue au portefeuille.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos