Le chat électronique allait bien lorsqu'il était encore un chat sauvage. Depuis qu'il a été domestiqué par l'industrie du disque, Napster a perdu la brillance de son poil et de premières rumeurs rapportent son état de santé très critique et de probables futurs licenciements.

Digital Music News annonce dans son édition du jour que « selon des sources proches de la situation, une vague substantielle de licenciements serait maintenant imminente » dans les effectifs de Napster. Selon ces mêmes sources les responsables de la version légale du premier des logiciels de P2P seraient mêmes en train d’étudier les possibilités de revendre voire de liquider la société.

La direction de Napster, qui doit annoncer ses derniers résultats financiers le 8 février prochain, nie en bloc l’ensemble de ces rumeurs. Toutefois comme le fait remarquer DMN, la situation catastrophique de Napster n’aurait rien de surprenant lorsqu’Apple revendique une part de marché de 83 %, laissant moins de 20 % d’un maigre marché à Napster et ses concurrents Yahoo, Real Networks, Wal-Mart, Microsoft, MTV, et bien d’autres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés