Google est en train de doubler Apple. Sa boutique d'applications, Google Play, compte plus de 700 000 applications, c'est à dire autant que l'App Store. Or, la dynamique est clairement du côté du géant de Mountain View. D'ici quelques semaines, Google Play creusera l'écart avec l'App Store.

Longtemps sur la première marche du podium des boutiques d'applications les plus fournies, l'App Store d'Apple est sur le point de perdre sa couronne de numéro un. La croissance fulgurante de Google Play est en effet en train de bouleverser les équilibres dans le secteur des magasins en ligne. D'ici quelques semaines, Google Play proposera plus d'applications que l'App Store.

Plus de 700 000 applications figurent sur les étals virtuels de Google Play, indique Business Week. C'est peu ou prou le même nombre de programmes figurant dans les rayons de l'App Store. Lancée plus tardivement que le service d'Apple, la plate-forme de Google a très largement profité de la stratégie de la firme de Mountain View consistant à répandre Android sur un maximum de terminaux.

En persuadant les principaux constructeurs de smartphones d'opter pour Android, Google a su rendre son OS incontournable. Samsung, HTC, LG, Motorola ou encore Sony Ericsson proposent tous des terminaux sous Android, leur évitant ainsi de concevoir un OS maison. Tout juste rajoutent-ils parfois une surcouche logicielle pour personnaliser l'interface.

Face à cette pléthore de terminaux sous Android, difficile pour les clients d'y échapper. Le nombre de mobinautes convertis à Android ne pouvait alors que croître et, mécaniquement, le nombre de clients se connectant à Google Play pour récupérer des applications gratuites ou payantes ne pouvait qu'augmenter. Impossible alors pour les développeurs d'applications d'ignorer plus longtemps cette plate-forme.

Fin septembre, Google indiquait que son magasin en ligne comptait plus de 675 000 applications et comptabilisait plus de 25 milliards de téléchargements cumulés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés