Avec le concours de la police texane, le FBI a interpellé Barrett Brown, un ancien Anonymous qui a fait tomber le masque. Il a été arrêté pendant une conférence vidéo avec d'autres membres du collectif. Si les raisons de son interpellation sont encore floues, il est probable que les menaces proférées à l'encontre d'un agent fédéral aient poussé les autorités à agir.

Être Anonymous, c'est d'abord être anonyme et le rester. C'est sans doute un truisme que de dire cela, mais cette évidence ne paraît pas être totalement comprise ou acceptée par une part croissante d'internautes se revendiquant du mouvement. Chercher à tirer un profit personnel en essayant de se distinguer parmi les autres Anonymous n'a pas de sens, puisque chacun peut l'être et la nature du collectif ne s'y prête pas.

Ce principe d'anonymat, Barrett Brown semble pourtant l'avoir quelque peu oublié. En effet, cet Américain trentenaire a fait tomber le masque et s'est autoproclamé porte-parole du groupe. Une décision qui n'a évidemment jamais été validée par qui que ce soit – personne n'ayant autorité pour le faire -, et qui n'a pas particulièrement plu à de nombreux autres internautes toujours dans l'ombre.

Sur son compte YouTube, plusieurs vidéos relatives à des opérations Anonymous ont alors été publiées à visage découvert. L'une d'entre elles, baptisée OpCartel, l'a rendu assez célèbre, puisqu'il y menace de dévoiler le nom de 75 collaborateurs de Los Zetas, un cartel mexicain de la drogue. Celui-ci avait enlevé quelques temps plus tôt un Anonymous, entraînant un casus belli entre Anonymous et l'organisation criminelle.

Sur sa lancée, il s'en est ensuite pris à un agent du FBI. Dans une vidéo intitulée "pourquoi je vais détruire l'agent spécial Robert Smith", il affirme que celui-ci le harcèle et que sa propre mère a été placée sous surveillance. Une annonce qui n'a probablement pas beaucoup plus à la police fédérale américaine, puisque son interpellation par les forces de l'ordre est survenue quelques heures après la mise en ligne de la vidéo.

Chose assez surprenante, l'arrestation de Barrett Brown est survenue au moment où celui-ci participait à une conférence vidéo avec d'autres internautes. À partir de 1'30, on peut entendre que les choses s'animent du côté du domicile de l'Américain, indiquant que les autorités sont en train d'intervenir. Reste à savoir les raisons qui ont poussé le FBI à interpeller Barrett Brown.

La plus plausible est la menace de mort qu'il a proféré contre un agent fédéral, ce qui est une infraction. Selon Russia Today, Barrett Brown risque jusqu'à 10 ans de prison. L'autre hypothèse porte sur une enquête plus générale des autorités américaines sur Anonymous. Celui-ci avait déjà été interrogé par le FBI en mars suite aux informations livrées par Hector Xavier Monsegur, ou Sabu, ancien Anonymous devenu informateur.

Mais il n'est pas certain que la police texane et le FBI auraient procédé de façon aussi spectaculaire s'il s'agissait vraiment du deuxième cas de figure. Le FBI n'a en tout cas commenté et laissé les autorités locales monter au créneau : "Il a été arrêté et a été emmené pour infraction vers 23 heures la nuit dernière", selon des propos rapportés par 01 Net, qui ajoute qu'il n'aurait pas de casier judiciaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos